Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hôpital de Saint-Louis : les travailleurs regrettent la "faillite totale" de l'établissement (vidéo)

Mercredi 1 Août 2018

Le malaise s’amplifie au sein du Centre Hospitalier régional de Saint-Louis (CHRSL). Le pôle syndical regroupant l’Alliance SUTSAS, le SAS, et le SAMES a déterré sa hache de guerre. Il a tenu, ce matin, un sit-in pour déplorer « la faillite totale» de la structure.


Les travailleurs s’interrogent notamment sur le fait que l’augmentation des tarifs de consultation et les financements octroyés à l’État (844.000.000 FCFA) pour la réhabilitation n’ont pu apporter des effets bénéfiques.

«  Le CHRSL va de plus en plus mal, au point de plus pouvoir remplir sa fonction principale d’établissement de santé offrant des prestations de soins de qualité aux usagers de la région de Saint-Louis », ont regretté les médecins.

Pour justifier le boycott du service, ils évoquent « des ruptures régulières de médicaments au niveau de la pharmacie mettant les malades dans un profond désarroi » et des arrêts de livraison de réactifs pour le laboratoire. Un tableau sombre du service des urgences a été dressé. Ce département manque, selon les témoignages des médecins, du minimum pour une bonne prise en charge des patients.

Le personnel révèle par ailleurs des « ruptures incessantes des examens de radiologie (…) obligeant les patients à aller dans des structures extérieures et fustige «  surendettement » et «  une discrimination des paiements pat l’agent comptable ».

Ils ont regretté par ailleurs l’achat de matériels non appropriés et « régulièrement en panne », des retards de paiement de salaires, l’ouverture injustifiée de trois comptes bancaires dans différentes banques de la place et le non-versement des dettes des charges sociales.

>>> Voici leurs cris de coeur ...

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par domou ndar le 01/08/2018 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TROP C TROP.Quand c'est un médecin qui parle , il faut le prende au serieux....C vrai ..Saint Louis ne mérite pas ca...Ll'hopital de Saint Louis est composé de médecins performants et aussi des universitaires...mais ils n'ont pas de moyens pour travailler...L'etat a donné 800 millions mais cela n'a servi a rien...
Trop c Trop.Ou est le directeur dans tout ca.Tu achetes des machines neufs a cout de millions et ca tombe en panne...c'est trop grave.SENEGAL DOU DEM

2.Posté par Garrick le 01/08/2018 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour un hôpital de référence, l' heure est grave , si les Urgences et la Réa sont malades ,oh Seigneur vient nous en aide.
courage à tout ceux qui ont des pathologies chroniques

3.Posté par Hôpital malade le 01/08/2018 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'hôpital dé Saint-Louis est malade.Rien ne marche.Le directeur qui recoit une prime mensuel de 600 000fr au moment ou les malades sont dans des conditions très difficile. L'hôpital est plein de moustique...Avec sa prime de 600 000 Fr Combien de moustiquaire on pouvait acheter pour les malades.il est entouré de vautours qui ne se soucient pas des difficultés que vivent les malades. Doy na ware

4.Posté par IBRAHIMA FAYE Domou Ndar le 02/08/2018 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L' ETAT VOUS DONNE 8OO MILLIONS ET TU ACHETES DES MATERIELS CHINOIS..ET TU FAIS LA PEINTURE . A 36 MILLIONS LE DIRECTEUR SE MOQUE DES SAINT LOUISIENS. C GRAVE

5.Posté par Dia le 03/08/2018 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Mes hommage à au corps médical
Mais je voudrais signaler ce qui suit
Ma nièce a été hospitalisée a l hôtel en état de coma et admise en réanimation
Pendant 11 jours les ordonnances étaient prescrites à longueur de journee
Après son décès 2 sacs de 100 fcfa remplis de médicaments ont été remis
Parmi ces médicaments des comprimés et des bouteilles de betadin alors qu elle était dans le coma
Je pense que les médicaments sont sacrés et ne doivent être jetés à la poubelle
Ils méritent respect car des recherches poussées sont faites pour leur fabrication
Je ne suis médecin mais les ordonnances doivent prescrites avec rigueur et en fonction des besoins je m excuse

6.Posté par Xunxunöor le 03/08/2018 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore nos gars de la santé ! Wakh rék ! Khaalis rék ! Le bien être des goorgoorlou, ils s'en foutent !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.