Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hydrocarbures : Ouverture d’un dialogue parlementaire autour du projet "Grand Tortue Ahmeyim"

Mardi 27 Octobre 2020

Le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, a ouvert, ce mardi le dialogue parlementaire de haut niveau entre le Sénégal et la Mauritanie autour du projet GTA (Grand Tortue Ahmeyim)",, a appris l’APS.


’’Le ministre du Pétrole et des Energies M. Mouhamadou Makhtar Cissé a ouvert ce mardi 27 octobre 2020 le dialogue parlementaire de haut niveau entre le Sénégal et la Mauritanie autour du projet GTA’’, indique dans un tweet le ministère du Pétrole et des Energies.

Ce dialogue vise à ’’promouvoir la création d’un cadre permanent entre les parlementaires du Sénégal et de la Mauritanie autour du projet GTA afin d’explorer toutes les opportunités de consolider les synergies entre les parties prenantes des deux pays’’, selon le ministère sénégalais.

’’La gestion des attentes est capitale dans ce type de projet. C’est pourquoi la disponibilité de l’information fait partie des premiers niveaux de contrôle. J’invite les secteurs privés des deux pays à travailler ensemble pour prendre pleinement leur place dans ce projet’’, a déclaré le le ministre Mouhamadou Makhtar Cissé.

’’Ce moment d’échanges et de partage est salué par tous les acteurs qui s’intéressent à la gouvernance du pétrole et du gaz. Nous sommes résolument engagés dans la gouvernance transparente de nos ressources’’, a pour sa part assuré Eva Marie Coll Seck, président de l’ITIE Sénégal.

Le Sénégal et la Mauritanie ont signé le 27 octobre 2020 à Dakar avec BP un contrat d’achat et de vente du gaz naturel liquéfié de la phase 1 du projet du champ gazier Grand Tortue GTA, que les deux pays partagent.

Les directeurs des compagnies pétrolières contractantes PETROSEN, la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et de Patrimoine Minier (SMHPM), BP et Kosmos ont paraphé l’accord avec BP Gas Marketing (BPGM) adjudicataire de l’appel d’offres international qui a été lancé à cet effet.

Le ministre sénégalais du Pétrole et des Energies Mouhamadou Makhtar Cissé, avait souligné que la signature du contrat démontre les liens fraternels solides qui unissent le Sénégal et la Mauritanie, pour avancer ensemble dans le chemin du développement harmonieux.

"Le champ gazier sera développé en trois phases. La première phase, objet du contrat signé, produira, au total, environ 2,5 millions de tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL) pour l’exportation et 70 millions de pieds cubes par jour de gaz (environ 500 MW électrique) pour les deux marchés domestiques", avait-t-il expliqué.

Le ministre sénégalais avait indiqué que ces quantités seront "équitablement partagées entre les deux pays selon les conditions fixées par l’accord de coopération inter-Etats".

"Les différentes entités impliquées dans le projet (Etats et compagnies pétrolières) ont convenu de commercialiser conjointement tout le GNL de cette phase 1 pour l’optimiser", avait ajouté le ministre.

Pour sa part, le ministre mauritanien du Pétrole, des Mines et de l’Energie Mohamed Ould Abdel Vetah avait indiqué que la signature de ce contrat montre la volonté commune des deux pays de mutualiser les efforts pour un meilleur positionnement commercial au sein du marché international, en perpétuelle concurrence.

Le Sénégal et la Mauritanie sont convenus de développer et d’exploiter en commun le gisement de gaz dénommé "Grand Tortue Ahmeyim (GTA)", mis à jour en 2016, à cheval sur la frontière maritime entre les deux pays.

OID


 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.