Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Importante réunion à l’ANAT pour la mise en place d’un cadre de concertation et de suivi des grands projets d’aménagement au Sénégal

Lundi 29 Juillet 2013

Importante réunion à l’ANAT pour la mise en place d’un cadre de concertation et de suivi des grands projets d’aménagement au Sénégal
Dans le cadre de ses missions de coordination de la mise en œuvre des stratégies d’aménagement du territoire et de mise en cohérence des réseaux d’infrastructures, l’Agence nationale de l’Aménagement du Territoire (ANAT) a organisé le lundi 22 Juillet 2013, dans les locaux de l’agence, une première réunion pour la mise en place d’un cadre de concertation et de suivi des grands projets d’aménagement. La plupart des structures impliquées dans les grands projets d’aménagement ont répondu présentes à l’invitation de Monsieur Mamadou DJIGO, le Directeur général de l’ANAT : il s’agit de l’AIBD (Aéroport international Blaise Diagne), de l’Agence des Grands Travaux et Investissements (APIX), de la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et Zones touristiques du Sénégal (SAPCO), du Cadastre, de l’Agence d’Aménagement et de Promotion des Sites industriels (APROSI), de l’agence chargée de l’entretien des routes AGEROUTE et de la Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés (DEEC).

Pour le Directeur général de l’ANAT, la multiplicité des acteurs qui interviennent sur une même zone sans aucun cadre de concertation peut engendrer des conséquences négatives sur l’attractivité et la compétitivité des zones concernées et sur la lisibilité de l’action publique. M. Mamadou DJIGO a illustré son propos par la situation qui prévaut actuellement dans la zone de Diamniadio où la plupart des structures se sont engagées dans des projets d’aménagement structurants. Il a ainsi indiqué qu’il était temps de mettre sur pied un cadre de concertation et de suivi des grands projets d’aménagement, dans le respect des prérogatives de chaque structure. Avec la tenue de rencontres régulières, un tel cadre peut, selon lui, permettre des échanges d’informations, faciliter la mutualisation de certaines actions et peut être un cadre propice d’où sortiront des idées de projets de plus grande envergure.

Les différentes structures présentes ont dans l’ensemble salué l’initiative et insisté sur l’urgence et la nécessité qu’un tel cadre soit mis en œuvre dans les meilleurs délais en élargissant le groupe à d’autres structures. Monsieur Abdoulaye MBODJ, le Directeur général de l’AIBD, a insisté sur la nécessité de mieux organiser et gérer l’espace pour éviter l’urbanisation anarchique qu’a connue Dakar et qui guette notamment la zone de l’aéroport de Diass. Les différents participants ont profité de leur intervention pour décliner quelques actions de leurs structures.
En définitive, toutes les structures présentes ont décidé d’un commun accord d’élaborer les Termes de Référence (TDR) pour la mise en œuvre du cadre et qu’un point focal soit désigné dans chaque structure. Les TDR devront notamment préciser le cadre institutionnel, la fréquence des rencontres, les indicateurs de performances. L’ANAT a été chargée d’initier le projet de TDR qui sera partagé avec les autres structures pour aboutir très vite à une version stabilisée qui pourra être adoptée dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, l’ANAT a profité de cette rencontre pour présenter aux différentes structures ses travaux en cours relatifs à l’élaboration du schéma d’aménagement et de développement territorial de la zone Dakar-Thiès-Mbour qui rentre dans le volet urgence du Plan décennal de lutte contre les inondations. A cet effet, le cabinet ATIC qui a été commis pour l’élaboration du schéma a présenté le projet qui est actuellement dans la phase diagnostic.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.