Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Journée Portes Ouvertes de VALLAGRI : « L’agro-industrie, un creuset de développement » ( vidéo )s

Dimanche 22 Avril 2018

Un parterre d’élus, d’autorités administratives et coutumières a pris part, samedi, à l’ouverture de la première édition de la journée portes ouvertes de l’association des agro-industriels de la Vallée (VALLAGRI).


 À la suite des visites de champs et des usines de productions des Grands Domaines du Sénégal (GDS) et de la Société de Culture légumière (SCL), la délégation s’est retrouvée autour d’une communion festive empreinte de convivialité. À la SCL, nichée au cœur du village de DIAMA, les habitants des villages riverains se sont mobilisés pour célébrer cette journée, fruit de l’union des neuf agroindustriels autour d’un cadre harmonieux d’assistance et partage d’expériences.
 
Boubacar DRAME, conseiller technique du ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural a salué les performances agricoles des membres de l’association, en exprimant sa satisfaction au terme de la tournée. «  C’est une fierté pour le Sénégal. Voici des entreprises qui ont cru aux capacités du pays », a-t-il dit en indiquant que les innovations culturales constatées cadrent avec la vision du président Macky SALL de booster ce secteur.
 
Poursuivant le sillage du Sous-Préfet de NDIAYE Guedj DIOUF, M. DRAME a magnifié l’apport significatif  des agroindustriels dans la lutte contre le chômage, en confiant que ces dernières  participent de manière considérable à créer des emplois pour les jeunes et les femmes.
 
Michael LAURENT, le président de VALLAGRI par ailleurs directeur général de la SCL s’est félicité de la participation positive des différentes parties prenantes à cette journée. Il a rappelé l’engagement « citoyen » des membres de son organisation. M. LAURENT précise que ce caractère est une exigence pour adhérer à leur synergie.
 
Il a signalé en outre qu’à la lumière des orientations de VALLAGRI, une collaboration agissante et fructueuse sous-tend les relations les agroindustriels et les entreprises familiales de la vallée.  Une vision qui se décline à travers une démarche de Responsabilité sociétale (RSE) à laquelle les membres sont engagés.
 
«  Pour intégrer l’association, il faut accepter de payer ses impôts et ses employés, de se plier à légalité », a ajouté Louis LAMOTTE, le délégué général de VALLAGRI. Il a précisé que cette dynamique de transparence a permis d’asseoir un bon partenariat avec l’administration territoriale.
 
D’ailleurs, dans ce sillage, un séminaire de formation sur le régime de l’Entreprise franche d’Exportation, en novembre 2016. «  Depuis, aucune entreprise membre n’a connu de soucis avec la douane », a renseigné M. LAMOTTE qui appelle à « la concertation » et à « l’harmonisation » des liens « pour que les populations se sentent intégrées et rétribuées ». « L’agro-industrie, un creuset de développement », a conclu le délégué général de VALLAGRI.


>>> suivez les réactions en vidéo …
 

>>> Quelques images de la journée ...







 



NDARINFO.COM