Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'accord de pêche enfin finalisé : 400 licences aux Guet-Ndariens pour une capture de 50.000 tonnes de poissons

Vendredi 21 Décembre 2018

L'accord de pêche enfin finalisé : 400 licences aux Guet-Ndariens pour une capture de 50.000 tonnes de poissons
Les ministres mauritanien et sénégalais de la Pêche ont finalisé, mercredi, la signature du protocole d’accord entre les deux pays. D’une durée d’un an, renouvelable, la nouvelle convention accorde au Sénégal 400 licences de pêche pour une capture de 50.000 tonnes de poissons pélagiques. Une bonne nouvelle pour les pêcheurs sénégalais de la région de Saint-Louis.

Les pêcheurs sénégalais de la région de Saint-Louis sont les premiers bénéficiaires de cet accord. Le texte leur accorde 400 pirogues. Le manque d’accord nous a causé beaucoup de problèmes, rappelle leur porte-parole, Mamadou Wade, aussi l’accord négocié « nous donne beaucoup de satisfaction ! ».

Les captures seront désormais débarquées en présence d’experts halieutiques mauritaniens. Ce sont des nouvelles clauses de l’accord que le ministre sénégalais des Pêches entend bien respecter. « Le gouvernement de la République du Sénégal prendra toutes les dispositions nécessaires pour le respect scrupuleux de ce que nous avons signé, nous assure Oumar Gueye, ministre des Pêches. Et prendra les dispositions nécessaires pour un bon séjour à Saint-Louis de ceux qui vont encadrer, surveiller, les débarquements.»


La reprise de la coopération en matière de pêche entre les deux pays va également soulager le marché mauritanien affecté par l’absence de pécheurs sénégalais. Plusieurs usines de traitement du poisson sont à l’arrêt à Nouakchott. « Nous comptons beaucoup sur ces embarcations pour pouvoir travailler, nous explique Mamadou Niang, armateur mauritanien. Actuellement nous avons pas mal d’usines à l’arrêt par manque de matières premières.»
Les opérateurs mauritaniens sont autorisés à affréter des pirogues sénégalaises et leurs équipages pour les besoins de la consommation nationale en poissons.

AVEC RFI
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Xunxunöor le 21/12/2018 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Disons Alhamdoulilah ! Pour le grand bonheur de nos parents pêcheurs, et ... au grand dam des oiseaux de mauvais augure.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.