Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

LANGUE DE BARBARIE : « la menace est réelle », selon Mountaga SY, le DG de l’APIX

Jeudi 24 Août 2017

LANGUE DE BARBARIE : «  la menace est réelle », selon Mountaga SY, le DG de l’APIX
Sur instruction du chef de l’État, le directeur général de l’Agence  de la Promotion de l'Investissement et des Grands Travaux  (APIX), a effectué, ce matin, une visite de terrain sur la langue de Barbarie, en compagnie du maire de Saint-Louis Mansour FAYE.

«  La menace est réelle », a-t-il soutenu au terme de cette prospection, en annonçant la mobilisation de l’ingénierie de son agence pour soutenir les efforts de protection.

M. SY annonce la mutualisation des forces entre l’entreprise Eiffage en charge de la construction de la digue de protection et l’APIX pour « absorber les problèmes de l’avancée de la mer ».

«  Nous allons voir  avec APIX comment  régler  les questions d’urgence et toutes ces démarches  se feront dans les meilleurs délais », a déclaré Mansour FAYE qui s’est dit rassuré des engagements pris par le président Macky SALL pour sauver cette partie de Saint-Louis.

M. FAYE, ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement, a noté par ailleurs la nécessité d’ériger une corniche entre la façade maritime et les populations.

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par falbala le 24/08/2017 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oh mais quelle bande de nazes , et quelle hypocrisie de vouloir faire croire qu'on peut encore stopper le phénomène... il est TROP TARD ! l'urgence est de reconstruire ailleurs et de reloger les familles. Tout l'argent qui sera investi dans des travaux de protection sera perdu car la mer reprendra le dessus .... enfin pas perdu pour tout le monde ! Eiffage sera le grand gagnant avec la collaboration d'APIX !

2.Posté par Issakha le 24/08/2017 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nguir YALLAH Que les défaitistes se taisent. Dans beaucoup de pays ce phénomène a été stoppé, mieux on a pu récupérer des terres de la mer. Proposer le déplacement des personnes, Cest déclarer que langue de barbarie va disparaître dans 10 ans, ensuite suivra l'île de Saint Louis.

3.Posté par Sindoné le 24/08/2017 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
« la menace est réelle », Ca, c'est un vrai scoop. Il va faire le buzz ce Monsieur! C'est vrai Issakha, ailleurs on récupère des terresde la mer et on crée même des îles artificielles. Ailleurs! Mais ici moom, même pour réparer une vulgaire pièce de chaudronnerie, on a été obligé de faire appel à une entreprise provinciale française. Même si les Docteurs et autres Professeurs pullulent et traînent leurs "titres" comme des boulets jusque dans les veillées funèbres et autres séances de mbappat et de kassak.

4.Posté par @Sindone le 24/08/2017 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour une fois essayons d'être optimiste. Aucun État ne peut regarder cette situation sans intervenir. Il faut leur donner un crédit favorable et que, nous tous, soyons positifs dans nos interventions. C'est la seule gage de réussite. Pas de senegalopessimisme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.