Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

LOCALES 2014: Veillée d'armes à Saint-Louis.

Mercredi 14 Mai 2014

Dans la région nord, les grandes coalitions de partis politiques en lice pour les élections locales, réfléchissent actuellement sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour occuper le terrain et faire face aux menaces de vote-sanction brandies par certains responsables mécontents qui ont déploré la manière dont ces listes ont été confectionnées.

Selon Lamine Sylla, proche collaborateur de Braya (tête de liste de « And Défar Ndar Ak Sopi »), le moral est au beau fixe au Pds où ce problème interne relatif à la confection des listes a été résolu. « Avec les nombreuses réalisations de feu Ousmane Masseck Ndiaye, du président Wade et du bilan des actions de Braya, le Pds est parti pour gagner ces élections. »
Dr Ablaye Ndoye de « Rewmi » ne semble pas confirmer ces propos.

Il précise qu’avec l’appui de sa coalition « And Ligguey sunu Deuk » qui regroupe une vingtaine de partis, qu’il qualifie de gagnante et d’attractive, Cheikh Bamba Dièye va battre campagne tranquillement pour conserver son poste.

Gouvernement communal
A en croire Dr Ndoye, le leader de Fsd/Bj bénéficie de l’appui de ressources humaines de qualité constituées de médecins, de juristes, d’ingénieurs polytechniciens, etc.

Du côté de « Bennoo Bokk Yaakaar » de Saint-Louis qui regroupe l’Apr, l’Afp, le Ps, la Ld, etc. le député socialiste Ahmadou Dia a laissé entendre que Mansour Faye a toutes les chances de remplacer Bamba Dièye à la tête de la mairie.

« Nous avons les hommes qu’il faut, a-t-il souligné, une très grande coalition gagnante et des stratégies qui nous permettront d’accompagner Mansour Faye jusqu’à la victoire et de résoudre, après le scrutin, les problèmes économiques et sociaux des populations ».

Me Alioune Badara Cissé, Me Abataleb Gueye et la coalition « Deuk Bi Rèk », constants dans leur démarche, ne ratent pas la moindre occasion pour plaider pour la mise en place d’un véritable gouvernement communal. Si le jeune socialiste Abba Mbaye est convaincu et persuadé que sa coalition « Euleuk Sibir » va le porter à la tête de la municipalité de Saint-Louis, Cheikh Gaye du Model soutient que son parti a déjà balisé le chemin qui le mènera tout droit au fauteuil de Bamba Dièye. Le candidat de « And Défar Ndar Thia Kanam », Kader Ndiaye, ambitionne de redonner à la vieille cité, le cadre urbain, architectural et culturel qui en faisait l’une des villes les plus attrayantes de l’Afrique de l’Ouest. Les Dr Aliyoune Diagne et Iyane Sow, sous la bannière de coalitions et autres mouvements de la société civile, ont réitéré également leur engagement à tout mettre en œuvre pour rafler la mise. A Ross-Béthio, la coalition Bby, composée de l’Apr, de l’Afp, de la Ld, de Aj/Pads authentique, de « Bes Du Niak », de « Yaakar » de Mor Dieng, dirigée par Amadou Bécaye Diop, va en découdre avec celle du Pds et de « Rewmi », dirigée par le maire sortant Babacar Diop. Le socialiste Samba Der Gaye, ancien député et Mansour Ndiaye du parti « Doolel Yaakar » ont également déposé des listes pour déraciner le maire Babacar Diop. Selon de nombreux observateurs de la scène politique domiciliés à Ross-Béthio (qui ont requis l’anonymat) la tendance est plutôt favorable à la coalition présidentielle, qui a occupé le terrain politique depuis deux ans et qui compte en son sein la plupart des jeunes et des femmes de Ross-Béthio. Cette coalition, par l’entremise de Bécaye Diop, Directeur des équipements scolaires, a toujours répondu aux préoccupations des populations. La dernière en date est le don d’une ambulance au poste de santé, et les matériels de sonorisation offerts aux mosquées et aux « dahiras ».

La bataille du Walo
La capitale industrielle du fleuve suscite également des convoitises. « Boolé Taxawu Walo » (Pds, Faxas, Pvc/sa), la coalition « Dooley Yaakaar » (Union force nouvelle et « waref wi »), Bby (Apr, Afp et Ps) et d’autres partis politiques comme l’Ufr, « Car/Leneen », « Bës du niak », Fsd/Bj, « Rewmi » et « Bokk Gis-Gis », vont se disputer le contrôle de cette mairie gérée actuellement par Khalifa Abacar Ndao, ancien responsable libéral qui a rallié l’Apr. Pour le Conseil départemental de Dagana, 5 listes sont en lice. Oumar Sarr est en coalition avec Faxas, « Rewmi », Aj/Pads de «Decroix» sous la bannière de « Boolo takhawou Walo ».

Dagana polarise aussi toutes les attentions. Communément appelé « Le Lion du Oualo », le maire sortant, Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds et premier magistrat de cette ville depuis 1996, va faire face à ses adversaires de la coalition « Bennoo Bokk Yaakaar » issus de l’Apr, de l’Afp, du Ps et du Mpcl.
Il compte mener cette grande bataille entre deux fronts, dans la mesure où la coalition « And Défar Dagana » qui regroupe « Bess Du Niak », Aska et l’Alliance 2014, tentera de lui mettre les bâtons dans les roues.Pour le député de l’Apr, Mame Diop, tête de liste à Richard-Toll, Oumar Sarr n’a aucune chance de rempiler, il sera remplacé par Cheikh Cissé de l’Apr à Dagana.

Mbagnick Kharachi DIAGNE


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.