Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

" La brèche de Saint-Louis a été ouverte pour des "intérêts monétaires", selon la directrice de l'ANSRA.

Dimanche 15 Mars 2015

La brèche de Saint-Louis (nord) a été ouverte en 2003 par des individus désireux de ne satisfaire que leurs propres "intérêts monétaires", a soutenu jeudi à Dakar la directrice générale de l’Agence nationale de la recherche scientifique appliquée (ANSRA), Aïssatou Sophie Gladima Siby.

L'ouverture de cette brèche lors des inondations de septembre-octobre 2003 a engendré plusieurs morts chez les pêcheurs saint-louisiens, qui tentent de traverser cet espace en pirogue.

"Ce qui me fend le cœur, c'est que, pour des intérêts pas crypto-personnels, mais plutôt monétaires, des gens ont préconisé des solutions tout en sachant que ce n’était pas viable", a dit Mme Siby, ingénieur-géologue, dans un entretien avec l'APS.

"J'ai entendu des gens préconiser la fauche des roseaux [situés près de la brèche] parce qu’on les paye pour cela", a expliqué Mme Siby, en ajoutant que cette pratique a engendré des conséquences malheureuses sur la brèche.

Elle dit déplorer que des directeurs de sociétés nationales aient "accepté d'ouvrir cette brèche".

"Et on ne connaît pas encore [toutes] les conséquences de cette brèche. Avec le niveau de la mer qui augmente (…) personne ne sait. Le lac de Guiers sera-t-il menacé par la montée des eaux ?" s’inquiète la directrice générale de l’ANSRA.

APS



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.