Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le Pélican, roi du parc du Djoudj

Vendredi 15 Avril 2011

Le Pélican, roi du parc du Djoudj
Les pélicans qui constituent actuellement la majorité des oiseaux peuplant le parc du Djoudj ont une vie particuliére mais bien organisée comme l’indiquent les confidences recueillies auprés d’un guide rencontré sur les lieux.

Cet oiseau qui vit 25 ans en moyenne pour un poids avoisinant les 15 Kg, évolue en société avec ses semblables. Il consomme trois Kg par jour. Son alimentation est essentiellement composée de poisson.

Le couple du pélican est fidéle et malgré leur nombre élevé au nichoir, aucune confusion n’est possible sur leurs progénitures que les parents nourrissent et gardent à tour de role.

Lorsque la femelle, reconnaissable par sa bosse rouge, part à la chasse, la maison est gardée par le mâle.

Au moment du passage du reporter de l’APS, les femelles étaient de l’autre coté de la rive, vers la Mauritanie pour s’alimenter, histoire de préserver les ressources en vue de l’éclosion prochaine.

A la naissance, le pélican a une couleur noire. Il devient gris deux mois après et, à la maturité, il est blanc.

Grand planeur, il peut rester aller jusqu’à une heure quand il est en hauteur.

Dans leur déplacement, les colonies de pélican s’organisent et sont guidés par un capitaine qui suit les courants marins. Ils maitrisent parfaitement leurs parcours et évitent les lignes haute tension et autres obstacles.

Au parc du Djoudj qu’ils envahissent aprés un long parcours, ils viennent souvent d’Afrique du Sud pour nicher.

Le pélican pond deux portées. Avant de rejoindre leur zone de provenance vers le mois de mai, ils séjournent deux mois au parc de la Langue de Barbarie dans le Gandiol, (Saint-Louis), histoire de reprendre des forces.

Les petits pélicans passent près de quatre ans entre le parc du Djoudj et les autres marigots de la région avant de songer à suivre les grands.