Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le docteur Ndoye très en colère après l’attaque des frondeurs : « Ce sont des militants alimentaires ».

Dimanche 27 Avril 2014

Le docteur Abdoulaye Ndoye, chef de la coordination locale du parti Rewmi s’est indigné contre la sortie médiatique de ceux qu’il considère comme des « soit-disants responsables ». Pour rappel, ces derniers ont accusé M. Ndoye d’avoir versé leur parti dans la coalition « Ande Liggueye Sunu Deukk » dont le maire sortant est le candidat communal.

Dans une séance de « clarification » tenue ce matin avec la presse, le docteur Ndoye soutient : « nous tenons à démentir formellement les dires de Mamoudou Mbodj qui, nous le précisons, n’est pas le responsable des cadres de Saint-Louis. Cette instance n’existe même dans le Rewmi local. Ces militants alimentaires côtoient le Parti démocratique sénégalais et nous, nous ne sommes pas avec ce parti. Ils cherchent à troubler la quiétude la coalition et bafouer ainsi les acquis du parti qui s’est offert une bonne place pour les locales ».

« Alors que dans d’autres localités, le parti vit dans des remous, à Saint-Louis nous sommes dans la cohésion. Nous travaillons dans l’unité et la sérénité parce que les responsables ont une claire conscience des enjeux du parti. Nous sommes engagés dans un processus démocratique auquel nous avons convié d’autres formations politiques pour former la coalition Ande Liggueye Sunu Deukk », a expliqué M. Ndoye.

« Dix neuf autres partis nous accompagnent et aujourd’hui, nous faisaient peur à la coalition au pouvoir. Nous n’accepterons pas que des militants fantômes sèment le désordre dans nos rangs », a-t-il ajouté.

Ndarinfo.com