Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le drame de La Mecque accroit les tensions entre Riyad et Téhéran

Samedi 26 Septembre 2015

L'Iran a accusé l'Arabie saoudite d'être responsable de l'accident qui a fait plusieurs centaines de morts jeudi à La Mecque, dont 131 pèlerins iraniens. Téhéran a aussi demandé d'être associé à l'enquête.


Des pèlerins à Mina, près de La Mecque, où 717 personnes dont 131 Iraniens ont trouvé la mort dans une bousculade jeudi 24 septembre 2015. REUTERS/Ahmad Masood
Des pèlerins à Mina, près de La Mecque, où 717 personnes dont 131 Iraniens ont trouvé la mort dans une bousculade jeudi 24 septembre 2015. REUTERS/Ahmad Masood
« L'Iran, qui a particulièrement souffert, doit avoir un représentant dans l'enquête pour déterminer les causes de la catastrophe », a déclaré le premier vice-président iranien. Es-hagh Jahanguiri a également affirmé qu'aux yeux de Téhéran le gouvernement saoudien est responsable et doit répondre. Téhéran a convoqué le chargé d'affaires saoudien pour la seconde fois en 24 heures.

Cette affaire intervient alors que les relations entre Téhéran et Riyad sont déjà tendues à cause de plusieurs crises régionales. Les deux pays s'opposent à propos de la Syrie, de Bahreïn, mais aussi du Yémen.

Le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale d’Iran, Ali Shamkhani, a d’ailleurs affirmé que l'une des causes de la catastrophe est le fait que les responsables saoudiens expérimentés sont de fait occupés avec la guerre au Yémen. Ceux qui sont chargés de l'organisation du pèlerinage sont des personnes sans expérience, ce qui explique la mauvaise gestion qui a provoqué la catastrophe, a déclaré Ali Shamkhani.

RFI.FR