Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le gisement de gaz de Saint Louis n’est pas la 5e réserve mondiale

Mardi 1 Mai 2018

La presse a attribué à Serigne Mboup directeur général de la Société africaine de raffinage (SAR), des propos selon lesquels le Sénégal dispose de la 5e réserve mondiale de gaz.


 

En 2016 déjà la compagnie Kosmos Energy, la société s’occupait à l’époque de l’exploration gazière au large de Saint Louis, démentait une information de RFI selon laquelle « les réserves de gaz du Sénégal le placeraient au septième rang mondial ».
 
Et selon Francis Perrin, spécialiste en pétrole et gaz, « les ressources envisagées au large du Sénégal et de la Mauritanie ne classent pas ces deux pays ensemble dans le Top 10 mondial ».
 
Par ailleurs, les données de BP Statistical Review of World Energy, indiquent que le Nigeria est le seul pays africain à figurer dans le Top 10 des pays contrôlant les plus grosses réserves prouvées de gaz.
 
Le gisement de gaz au large de Saint Louis n’est donc pas la 5e réserve mondiale.

Africacheck.com


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par pendergrass le 02/05/2018 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien note

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.