Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le petit frère sollicite des prières pour un 3ème mandat

Jeudi 26 Novembre 2020

Le petit frère sollicite des prières pour un 3ème mandat
Le fils du marabout ignore sa demande

Le maire de Guédiawaye ne cracherait peut-être pas sur un 3ème mandat de Macky Sall. Aliou Sall a d’ailleurs sollicité des prières de Serigne Abdou Aziz Mbacké dans ce sens. Même si après coup, il a tenté de rectifier le tir.

Venant de lui, ça peut devenir sérieux. Aliou Sall qui sollicite des prières pour un troisième mandat de Macky Sall. Le frère cadet l’a pourtant fait mardi, lors de la cérémonie de baptême du Lycée de Pikine, ex-Canada, qui porte désormais le nom de Serigne Bassirou Bara Mbacké. En présence de Serigne Abdou Aziz Mbacké, khalife du défunt Serigne Bassirou Bara, le maire de Guédiawaye a d’abord présenté ses excuses à l’assistance et à ses militants. «Vous savez, on ne peut pas organiser cette journée aussi grandiose sans parler de politique. Cela fait longtemps que j’avais suspendu mes activités politiques. Mais rassurez-vous, ça sera pour bientôt. Et sans crainte majeure, aujourd’hui nous n’avons plus d’opposition au Sénégal», lance-t-il. C’est aussi sans doute une allusion au ralliement de Idrissa Seck, Oumar Sarr, mais aussi de son rival à Guédiawaye, Malick Gakou, annoncé pour bientôt au Palais. Puis, Aliou Sall se tourne vers Serigne Abdou Aziz Bassirou Bara et lui demande de formuler des prières pour le pays et pour son parti. Mais surtout, il dit : «Nous sollicitions auprès de vous des prières pour un troisième mandat.» Et voilà une surprise qui provoque des chuchotis dans le public. Si certains ont acquiescé, d’autres ont hoché la tête en signe de désapprobation. «Non, il ne fallait pas», murmure-t-on. S’étant rendu compte de l’ambiance de silence qui régnait après ses propos, Aliou Sall a aussitôt tenter de se rectifier : «Je n’ai dit qu’un troisième mandat tout court, je n’ai pas précisé pour qui.» Certains en ont rigolé. Mais le message était déjà décodé d’autant plus qu’il ne peut s’agir de lui qui est à son premier mandat à la Ville de Guédiawaye. Et que, dans ce contexte, le débat sur le troisième mandat de son frère, Macky Sall, est sur toutes les lèvres.

Le marabout esquive la demande de Aliou Sall

Toute l’assistance n’avait d’oreille que pour le khalife de Serigne Bassirou Bara. Mais Serigne Abdou Aziz ne se prononcera pas sur la demande de Aliou Sall. Il a plutôt magnifié que le maire ait honoré son défunt père en lui donnant le nom cet établissement. «Nous allons accompagner le lycée et il sera devant tous les autres. Nous allons équiper la salle informatique et améliorer l’environnement et le cadre de vie en y plantant des arbres. De même, nous ne ménagerons aucun effort pour accompagner le corps enseignant», a assuré le marabout. Il en a profité pour demander au maire de Guédiawaye d’intervenir dans son quartier, les Hlm Las palmas. «Nous avons un poste de santé qui manque d’équipement. Et nous seront très heureux de vous voir faire quelque chose dans ce sens», a-t-il dit.

DAKARMATIN


 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.