Connectez-vous
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Louis CAMARA présente sa nouvelle publication « K.O deuxième round : chronique d’un entre-deux tours », samedi

Mercredi 9 Janvier 2019

Louis CAMARA présente sa nouvelle publication  « K.O deuxième round : chronique d’un entre-deux tours », samedi

Conteur émérite mais aussi nouvelliste de talent (« Il pleut sur Saint-Louis »), Louis Camara nous revient avec un court texte d’une quarantaine pages intitulé « K.O deuxième round : chronique d’un entre-deux tours » en phase avec l’actualité du moment.

 Dans un long monologue intérieur aux allures de réquisitoire, un fonctionnaire miteux, véritable prolétaire intellectuel, se plaint de ses difficiles conditions de vie tout en réfléchissant au moyen de s’en sortir. 

Avec un humour caustique et un ton qui est celui de la satire, l’écrivain Saint-louisien nous invite à  nous interroger et peut-être aussi à remettre en question quelques unes de nos certitudes. 

La nouvelle sera présentée à l’occasion d’une séance de dédicace à l’institut français, samedi le 12 janvier 2019.  


NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par sakhomady le 11/01/2019 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo et merci à tonton Louis grand écrivain et fierté de Saint-Louis! On sera tous là pour te soutenir. Nous sommes curieux de savoir ce qu'il y a dans ce K.O au deuxième round! DIADIEUF SAMA NIDIAYE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.