Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

MCA-SENEGAL: le DG de la SAED appelle à une bonne maintenance des infrastructures hydroagricoles de la vallée.

Mercredi 22 Octobre 2014

Le directeur général de la Société nationale d'aménagement et d'exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal (Saed) a insisté mardi sur la nécessité de mettre en œuvre une bonne politique de gestion des aménagements hydro-agricoles mis en place dans la zone nord du pays par le Millénium Challenge Account, en mettant l’accent sur le rôle que ces infrastructures devront jouer dans l’atteindre l’autosuffisance en riz.


Samba KANTE qui s’exprimait en marge de la signature de protocoles d’accords avec le comité des usagers de l’eau, dans le cadre de la mise en œuvre du « plan d’action pour la maintenance des infrastructures hydroagricoles dans le Delta et la vallée du fleuve Sénégal » du Mca-Sénégal, a fait part de l’engagement de cette société à travailler en parfaite collaboration avec les collectivités locales du Nord pour relever les défis de l’autosuffisance rizicole.

Ce « protocole d’accord entre l’État, les collectivités locales et les Comités d’Usagers de l’Eau du Delta et de la vallée du fleuve Sénégal » signés entre les parties prenantes sous la supervision de l’administration territoriale, indique clairement les droits et obligations des acteurs sur le régime des fonds de maintenance. La convention traduit également la détermination du gouvernement sénégalais à assurer la pérennisation des investissements.

« L'objectif de l'autosuffisance en riz doit être atteint », a dit l’adjoint au gouverneur de Saint-Louis chargé du développement. « Il ne doit plus y avoir de double affection ou de litiges fonciers avec ces importants outils du Mca mis à la disposition des collectivités », a ajouté Babacar BA.

Le gouverneur adjoint qui a par ailleurs plaidé pour une forte mobilisation des acteurs appelle à un bon usage des matériels offerts aux différentes communautés. Il a aussi demandé aux usagers de l’eau d’assumer leurs rôles « de sensibilisation, de veille et d’alerte » pour une bonne gestion des ouvrages agricoles.

À travers la Cellule d’Appui à MCA-Sénégal, le Gouvernement du Sénégal a encore doté les Collectivités locales et l’administration déconcentrée partenaires, d’un matériel informatique et bureautique. Une première remise étant faite, il y a quelque mois.

À l’issue de cette rencontre entre acteurs, du matériel informatique et bureautique et des outils de vulgarisation des Plans d’occupation et d’affection des Sols (POAS), destinés aux Collectivités locales, à l’administration déconcentrée et aux CADL, ont été remis aux collectivités locales ciblées.

Monsieur Alain DIOUF, le directeur du foncier et des réformes institutionnelles du MCA-Sénégal a réitéré l’engagement de ce projet du peuple américain à soutenir les bonnes initiatives entreprises par les producteurs, dans une dynamique inclusive et participative et en synergie étroite avec les acteurs, se dit satisfait de l’assurance de collaboration affichée par la SAED.

« Il nous faut changer de démarche et de méthode pour atteindre l’autosuffisance en riz dans la vallée », a-t-il dit à l’endroit des présidents d’union de producteurs de la vallée. M. DIOUF a expliqué, en outre, que seule une vision innovante et cohérente peut permettre au Sénégal de tirer profit de l’important potentiel agricole de cette zone.

NDARINFO.COM