Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Macky Sall : "Si Total veut exploiter l’off-shore sénégalais ..."

Mercredi 21 Décembre 2016

La perspective d’une intervention de la Compagnie pétrolière et gazière française "Total" dans l’exploitation du pétrole off-shore sénégalais est un point "positif" pour le Sénégal a dit, mardi à Paris, le président de la République, Macky Sall, en visite d’Etat en France.


"Si Total veut exploiter l’off-shore sénégalais, c’est positif pour le Sénégal. Il reste à définir les conditions de cette intervention" selon les dispositions du Code pétrolier, a souligné Macky Sall, en substance.
 
Le chef de l’Etat était interpellé sur la signature d’un accord de coopération entre le Sénégal et Total pour le pétrole off-shore profond, accord signé par Momar Nguer de Total et Thierno Alassane Sall, ministre de l’Energie.
 
Pour Macky Sall, l’intervention de Total sera "un plus" pour le Sénégal, estimant qu’il n’y aura aucune "contradiction" entre ce que le gouvernement fait et ce qu’il aura à faire dans le cadre de l’exploitation des ressources pétrolières.
 
Outre l’accord avec Total, le Sénégal et la France ont signé mardi à un protocole de 193 millions d’euros destinés à accompagner la réalisation du projet du Train express régional (TER), devant rallier Dakar à l’AIBD (50 km).
 
La cérémonie de signature a eu lieu à l’Elysée à l’occasion de la visite d’Etat qu’effectue le chef de l’Etat sénégalais depuis dimanche en France.
 
En présence des présidents Macky Sall et François Hollande, le Sénégal et la France ont signé, au total, 7 protocoles ou accords dans différents secteurs. Pour le TER, le document a été paraphé par les ministres de l’Economie des deux pays, Michel Sapin de la Farnce et Amadou Ba du Sénégal.
 
Dans le cadre du projet du TER toujours, il y a également le protocole d’accord entre l’Agence française de développement (AFD) et le Sénégal pour un montant de 100 millions d’euros.
 
A cela s’ajoutent un protocole tripartite entre le Sénégal, la RATP (Régie autonome des transports parisiens) et la SNCF (Société nationale des chemins de fer français) pour le développement et l’extension du TER, la création d’un centre de formation dédié à la mobilité urbaine.
 
Il y a eu aussi une déclaration d’intention entre le Sénégal et la France sur le renforcement de la coopération dans la protection des océans et du littoral. Celle-ci a été signée par le ministre sénégalais des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye et Ségolène Royal, ministre de l’Environnement.
 
S’y ajoutent un accord dans le domaine de l’efficacité énergétique, signé par le ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall et Ségolène Royal et la lettre d’intention concernant le Centre de calcul prévu à Diamniadio.
 
APS
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.