Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mahammad DIONNE tacle Me Alioune Badara CISSE : " Vous avez tort. Vous n'avez pas raison" [Audio]

Mercredi 26 Septembre 2018

Le Premier ministre, Mahammad Dionne, n'a pas goûté la sortie du médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, qui se dit "énervé" par la situation des populations dans le Ferlo où il était en tournée. "Je dis Monsieur le Médiateur, vous avez tort, a lancé Dionne, ce mardi à Médina Baye, en marge du lancement du projet d'assainissement de Kaolack. Vous n'avez pas raison sur la forme, sur le fond, sur le contenu."


Rappelant que "le médiateur de République, créé par une loi ordinaire, n'est pas l'Assemblée nationale", le chef du gouvernement estime que celui-ci "ne peut s'arroger des fonctions de contrôle des politiques publiques".

Le Premier ministre de poursuivre : "Le gouvernement n'acceptera d'aucune institution ou autorité que ses pouvoirs et ses prérogatives soient malmenés. Je veux être clair avec le Médiateur : nous ne l'accepterons pas. Nous sommes certes en période de deuil. Mais, il nous faut aussi, en toute circonstance, revenir aux fondamentaux de la République. Justement, la perte de monsieur Bruno Diatta est quelque part une occasion pour nous de faire un peu d'introspection."

Sur le fond, Mahammad Dionne laisse entendre que le diagnostic d'ABC est faux. Que le gouvernement n'a pas abandonné les populations du Ferlo, comme il le suppose. "À Matam, le chef de l'État a beaucoup fait. Et il a fait énormément de choses à travers les politiques publiques", martèle le chef du gouvernement qui, pour étayer ses propos, cite le Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc).

Ce programme, signale Dionne, "même les plus farouches opposants au régime, (le considèrent) comme un des meilleurs succès en matière d'autonomisation des populations rurales et en matière de promotion des infrastructures rurales, nécessaires à l'éclosion des talents en milieu rural".

"Il n'y a pas de Sénégalais à part. Nous sommes une nation unique et plurielle, rappelle le Premier ministre. Il est temps de rompre avec ces stratégies de propagation d'une déception qui n'existe que dans la tête de ceux qui poussent à cela. Je voudrais appeler à plus, j'allais dire de rigueur, dans la démarche."

AVEC SENEWEB


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par le saint-louisien le 26/09/2018 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC a décrit une situation constatée de visu, il n'a pas donc tort, ni sur la forme ni sur le fond.
Sur la forme ABC est inattaquable puisque c'est les Nations Unies mêmes qui considèrent le Médiateur comme un instrument de protection des droits de l’homme ce qui fait que Me ABC est dans son rôle.
Sur le fond c'est moins discutable car vous même Monsieur le premier des ministres, vous n'ignorez pas la situation catastrophique que vivent les populations du Fouta et du Ferlo!
Dommage Monsieur le Premier Ministre, c'est la première fois que vous faites preuve d'arrogance et cela ne vous ressemble pas.

2.Posté par MAIRIENDAR le 27/09/2018 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BOUNE DIONNE TU ES PLUS ARROGANT QUE QUICONQUE ET TU PASSES TOUT TON TEMPS AU BAVARDAGE. ARRETE DE FAIRE L'INTERESSANT.
TU NE CONNAIS PAS TON TRAVAIL.
LE MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE JE VEUX NOMMER ABC DOUSSA MOROM SUR TOUS LES PLANS.

YEEN WA APR DA NGUEEN ARROGANT. SOULARD YI NGUEEN DOON

MANDI REK DI WAKH AY TOTH TOTH.

3.Posté par Xunxunöor le 27/09/2018 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC, yamal sa palace! La rancœur est une mauvaise conseillère...A mon avis; il n'y a rien d'arrogant dans la mise au point du PM...Sachons rester objectifs!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.