Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Maintien de la paix : L'armée américaine cite le Sénégal en exemple

Mardi 12 Décembre 2017

Le déploiement de ses forces armées dans certaines zones du monde pour participer aux opérations de maintien de paix a valu au Sénégal une place de choix. Reconnu comme «pays leader de la sous-région» en la matière par Africom (commandement des Usa pour l’Afrique), le Sénégal va bénéficier d’un accompagnement des autorités militaires américaines devant lui permettre de devenir un des «pays exportateurs de sécurité». Cela est ressorti des propos d’un des responsables de Africom, ce mardi 12 décembre 2017, au cours d’une session d’information dans le quartier général de ladite structure sis à Stuttgart (Allemagne).


Lors de cette rencontre avec des journalistes Sénégalais, le Capitaine de Corvette de la marine américaine, Anthonio Falva, par ailleurs porte-parole de Africom, et ses collègues ont indiqué que l’un de leurs objectifs majeurs est de «capaciter» des pays comme le Sénégal afin qu’ils puissent être capables de mener des opérations de maintien de la paix et de faire face aux réseaux de trafic illicite maritime qui contribuent à l’instabilité régionale et/ou apportent un soutien aux organisations extrémistes violentes.

La volonté de Africom est aussi, selon le Capitaine Falvo et ses collègues, «d’accompagner le Sénégal afin qu’il soit mieux outillé techniquement pour assurer le maintien de la sécurité des matières biologiques et chimiques, sensibiliser sur les activités Cbrn (chimique, biologique, radioactive et nucléaire) illicites et répondre aux conséquences des incidents de Cbrn délibérés ou accidentels».

Equipements en radars pour mieux surveiller les côtes Sénégalaises

Le commandement des Usa pour l’Afrique (Africom) a aussi manifesté sa volonté de soutenir le Sénégal pour qu’il «soit en mesure de déployer et de soutenir ses propres forces de sécurité dans les opérations de maintien de la paix, d’assurer les opérations d’assistance humanitaire, d’être des forces de réactions aux catastrophes, que ce soit dans la sous-région ou sur le continent avec le soutien de Africom». La structure qui a relevé quelques-uns de ses objectifs militaires dit être en train de travailler avec le Sénégal pour aider ses forces de sécurité à avoir des radars afin de mieux surveiller les côtes.

«Nous travaillons avec la marine nationale du Sénégal pour les aider à renforcer leurs forces. L’objectif est de mieux l’accompagner pour que les forces de défense sénégalaises puissent mieux prendre en charge la couverture de leur zone, mais aussi partager les informations avec leurs voisins’’, a révélé le porte-parole dudit commandement.
 
«Nous aidons le Sénégal à former des forces qui contribuent aux opérations comme la Minusma et répondre aux désastres. Africom, qui va fêter ’année prochaine sa dixième année, nourrit aussi l’ambition de travailler avec des pays qui peuvent jouer le rôle d’exportateur de sécurité. Le Sénégal est un pays leader en matière d’opération de maintien de la paix», témoignent les responsables d'Africom.
 
Des exercices militaires d’Africom vont profiter d’ailleurs aux forces de défenses sénégalaises. Il s’agit, entre autres, de celles à l’image de Africa Lion18, une opération dont l’exécution est prévue au Maroc et en Tunisie au cours de l’année 2018, Flintlock 18 prévue dans la même année. Ces exercices sont conçues pour renforcer les capacités et l’interopérabilité des Usa, des Nations africaines, des partenaires occidentaux et des organisations régionales pour continuer les Opérations de maintien de la paix, informe l’un des responsables de Africom, qui note qu’au cours des 10 dernières années, plus de 100 exercices militaires ont été initiées par Africom.
 
Le Sénégal est également invité à accueillir l’édition 2019 de l’opération United Accord. Celle de l’année 2018 est prévue au mois de juillet prochain au Ghana. L'opération United Accord sera le cadre d’une simulation de la Minusca. L’objectif final est que les forces américaines et celles des contributeurs de troupes de la Minusca soient capables de planifier, déployer, employer, maintenir et redéployer des forces pour l’exécution des opérations de paix continentales efficaces.

SENEWEB