Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mary Teuw Niane sur les chantiers de l'enseignement supérieur, "les financements mobilisés dépassent les 400 milliards"

Samedi 18 Février 2017

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a déclaré que les financements mobilisés dans sont département font plus de 400 milliards de francs, hier lors d'une visite de chantiers à Thiès avec des députés.


Mary Teuw Niane sur les chantiers de l'enseignement supérieur, "les financements mobilisés dépassent les 400 milliards"
"L'ensemble des financements aujourd'hui mobilisés pour les infrastructures et les équipements dépassent les 400 milliards, cela représente 2,5 fois ce qui a été fait entre 1960 et 2012", a affirmé Mary Teuw Niane à Thiès où il était accompagné des députés membres de la Commission éducation, jeunesse et sport pour une visite des chantiers engagés dans la cité du Rail.


L'objectif de ce déplacement selon la présidente de la commission éducation de l'Assemblée Nationale Sira Ndiaye, est de contrôler l'utilisation des ressources après avoir validé le montant présenté par Mary Teuw Niane et son équipe.La parlementaire s'est dite satisfaite de l'état d'avancement des travaux qui, ajoute-t-elle, sont à un stade de finition.


Parmi les chantiers visités, il y a des blocs pédagogiques de 6 000 places et les 5 laboratoires de l'Ecole nationale supérieure pour l'agriculture. Il y a aussi l'auditorium appelé palais des Congrès . Il s'agit en fait d'un des bâtiments inachevés du programme de fête de l'indépendance 2004. Il en est de même de deux autres chantiers ayant connu le même sort à savoir l'Hôtel du rail et l'auberge des Jeunes.


Ces différents chantiers sont le fruit de plusieurs financements. Il y a les 6 milliards du programme de gouvernance et de financement de l'enseignement supérieur composés de 50% de l'Etat du Sénégal. Il y a aussi les fonds de la Banque africaine de développement.


Le tout est intégré dans un ensemble des programmes engagés à travers le pays qui s'élève à plus de 400 milliards de francs CFA selon le ministre, qui n'est pas pour autant satisfait car Mary Teuw Niane et ses hommes ont des difficultés au niveau de l'assainissement et du cadre de vie.


D'ailleurs, dans le budget 2017, une somme d'un milliard de francs a été inscrit pour ces deux rubriques mais ont été supprimés. Il a ainsi demandé aux députés de l'aider car il estime que ce sont là deux volets importants pour la qualité de l'enseignement.

source: Enquête