Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Ousmane Sonko aux membres de la commission d’enquête : « je leur avais déjà dit que je n’ai pas leur temps »

Vendredi 2 Août 2019

Ousmane Sonko n’a pas varié dans sa position. Le leader de Pastef qui avait annoncé aux premières heures de l’ouverture de l’enquête parlementaire sur l’affaire des 94 milliards, qu’il ne déférera pas à la convocation des députés, n’a pas transigé. En conférence de presse ce vendredi, au même moment où la commission rendait public son rapport devant la presse, il a justifié sa position.


Ousmane Sonko aux membres de la commission d’enquête : « je leur avais déjà dit que je n’ai pas leur temps »
« Ils ont mis en place leur commission d’enquête en pleine campagne électorale. Cela, alors que commission n’avait pas sa raison d’être, parce qu’une procédure judiciaire éteint une procédure parlementaire », a déclaré Ousmane Sonko. 

Qui poursuit, « j’avais déposé une plainte depuis longtemps. C’est pourquoi quand ils ont mis en place leur commission pendant la campagne, je leur ai dit que ‘’je n’ai pas votre temps’’. Je parlerai devant le tribunal ou devant le procureur ». 

Par ailleurs, Ousmane Sonko a accusé les membres de la commission d’avoir « violé le règlement intérieur de l'Assemblée. L'article 48 dudit règlement dit que les membres de la commission d'enquête parlementaire sont soumis au secret de l'enquête. L'Assemblée nationale est la seule institution habilitée à publier ce rapport ». 

Et de marteler, « ils ont publié ce rapport, alors que cela n'a pas encore été transmis à l'Assemblée nationale pour un vote spécial. Nous allons les poursuivre en justice ». Non sans réitérer ses accusations à l'encontre de Mamour Diallo et autres, accusés de faux et usage de faux.

LERAL

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.