Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pétition : Dénomination du futur Pont de Rosso en la mémoire du Trarza Yélly Ndieumbeut FALL

Lundi 10 Mai 2021

Pétition : Dénomination du futur Pont de Rosso en la mémoire du Trarza Yélly Ndieumbeut FALL
Les autorités sénégalaises et mauritaniennes ont annoncé la réalisation d’un futur Pont, à Rosso, reliant leurs deux pays. Ce projet revêt leur sens historique élevé.

Au-delà de sa dimension de consolidation de l’amitié et la fraternité séculaires entre le Sénégal et la Mauritanie, cet ouvrage d’art sera assurément un enfant du passé commun des deux peuples. C’est pourquoi, pour parachever et parfaire la beauté de leur inspiration harmonieuse, nous invitons humblement les autorités des deux pays à baptiser l’ouvrage au nom de l’Emir du Trarza Ély Ould Muhamd Lihbib Ould A'mar Ou Al Muhtar aussi connu aussi sous le titre Bour Trarza Yélly Ndieumbeut FALL,


A la disparition de sa mère, la Linguère Fatim Yamar Khouriyaye MBODJ qui préféra se bruler vive, lors de la célèbre bataille de Nder le 07 mars 1820, la mére d’ Yélly Ndieumbeut, Linguere Ndieumbeutt Fatim Yamar Khouriyaye MBODJ, la succéda à la haute fonction de Linguére du Walo, assistée par sa petite sœur Ndaté Yalla Fatim Yamar Khouriyaye MBODJ.

Apres l’échec de la colonisation agricole française, vers 1830 une guerre civile secoua le Walo entre le Brack Tédjèk Fara Peinda Adam Sall MBODJ et le prétendant Dyoss Khérfi Khary Daro MBODJ.

Devant la faiblesse de son royaume face aux visées d’expansion coloniale du comptoir de Saint-Louis, la Linguere Ndieumbeutt Fatim Yamar Khouriyaye MBODJ, offrit sa main à l’Emir du Trarza Muhamd Lihbib Ould A'mar Ould Al Muhtar.

Le mariage fut célébré en grandes pompes à Dagana le 18 juin 1833. Les griots du Walo racontent toujours de façon lyrique que l’Emir donna à la Linguere une dot par lot de centaines de gourdes d’or, d’esclaves, de chameaux, de bœufs de mouton, et de chèvres.

Ce mariage provoqua la colère du Gouverneur Français du Comptoir de Saint-Louis Mr Quernel, qui ne voulait en aucune façon que les deux rives du fleuve Sénégal soient sous le contrôle de cette nouvelle alliance entre l’Emirat du Trarza et le Royaume du Walo. Dans une correspondance au Ministre de la Marine, il écrivit ceci :

... Ce mariage qui devait mettre de droit un jour la couronne de ce pays sur la tête d'un roi maure, et qui l'y mettait déjà de fait dès à présent, ruinait la base fondamentale sur laquelle la colonie est assise, la neutralité de la rive gauche durant nos fréquentes querelles avec les maures... »

En effet l’enfant issu de ce ménage avait une double légitimité pour régner sur les deux rives du fleuve Sénégal, car étant de lignée matrilinéaire Tedieck,, il pouvait prétendre etre Brack du royaume du Walo et par le patriarcat devenir aussi Emir du Trarza.

En représailles à cette union, le capitaine de frégate Quernel remonta le fleuve avec une flottille armée de canons pour incendier tous les villages du Walo et la capitale Khouma, forçant la Linguére Ndieumbeutt et le Brack Fara Peinda Adam Sall MBODJ à se réfugier au Cayor auprès de leur cousin le Damel Meissa Teinda Dior FALL.

Le 26 janvier 1834, la France n’acceptât de signer un traité de paix avec le Trarza et le Walo qu’à condition qu’un enfant issu de ce mariage ne puisse prétendre au Trône du Walo.

Cette union avait réconcilié l’Emirat du Trarza et le Royaume du Walo , n’oublions pas qu’une décennie auparavant le 07 mars 1820 l’ Emir du Trarza A'mar Ould Al Muhtar ( grand-père de Yélly Ndieumbeut ) avait assiégé la capitale du Walo Nder poussant au suicide collectif la Linguére Fatim Yamar Khouriyaye ( grand-mère de Ely Ndieumbeut )
De ce mariage naquit le Bour Trarza Ely Ndieumbeut FALL ou Emir du Trarza Ali Ould Muhamd Lihbib Ould A'mar Ould Al Muhtar qui eut une double culture maure et wolof.

Pour étayer son ancrage au Walo, notons que Ely Ndieumbeut FALL malgré son jeune âge fut proclamé Briock du Walo (héritier présomptif du Brack)

La Linguère Aram Bakar MBODJ Fara sœur de Linguère Fatim Yamar Khouriyaye MBODJ épouse d'Almamy Abdou Khadr KANE est l'ancêtre des deux grandes familles KANE de Maghama (Mauritanie) et de Kobillo (Sénégal).


Toute la vie de l’Emir Ely Ndieumbeut FALL fut ponctuée par des tragédies dues à des querelles de succession au sein de la famille émirale des Oulad Ahmed Ben. Daman

Après l’assassinat de son père, l’Emir Muhamd Lihbib en 1860, son demi-frère Sidi Mbaïrika Mint Omaïr accéda à la tête de l’émirat de 1860 à 1871.L’émir Sidy sera à son tour assassiné par son demi-frère Ahmed Saloum Ould Muhamd Lihbib aîné des sept fils de Muhamd Lihbib et de Fatma Mint Mohammed qui lui succéda.

Yélly Ndieumbeutt frère et ami du défunt Emir Sidi, traversa le fleuve Sénégal et se rendit en toute hâte dans sa famille maternelle Tédjeck du Walo, où s'étaient réfugiés ses neveux Mohammed Fall, Ahmed Deïd et Baba, tous trois fils de Sidi. Il les prit aussitôt sous sa protection et mobilisa les guerriers du Walo ,qui constitueront plus tard ,la redoutable garde émirale dénommée « El Khalfa El kakhla » , il obtint l’appui de son cousin maternel Sidya Ndaté Yalla et du Diawdine Ndiack Aissa Diop MBODJ .

Sa Mehalla constituée, Yélly Ndieumbeutt traversa le fleuve à Bokhol et entama les hostilités contre l’usurpateur Ahmed Saloum qu’il battit complètement à Jolla, près Méderdra,

Apres avoir vaincu ses frères ennemis, dans d’autres combats, Yélly Ndieumbeutt se proclama Emir du Trarza et porta le saroual blanc.

L’Emir Yélly Ndieumbeutt sera assassiné en pleine nuit, sous sa tente le 2 octobre 1886 avec son épouse et confidente Maqboula par Mohamed Saloum, le fils de son frère et ami le défunt Emir Sidy Mbraika . Il avait régné pendant 13 ans

L'Emir du Trarza Yélly Ndieumbeutt FALL épousa à Saint Louis Kheiyvatte Ndiawar Yacine GUEYE la tante paternelle du Député Ngalandou DIOUF et eut avec elle, deux filles : Ndaté Yalla FALL épouse du Prince Tédieck Samba Yomba Guilé MBODJ et Coumba FALL Yélly qui sera l’épouse de Cheikh Thioro MBACKE frère consanguin de Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE. Le Damel Lat Dior Ngoné Latyr Fall lui avait donné aussi en mariage sa fille.

L’Emir Yélly Ndieumbeutt FALL est aussi le père d’Ahmed Saloum Ould Ely Ndieumbeutt qui régnera au Trarza de 1895 à 1905.

Soutenu par les français, le chef supérieur du Walo Yamar MBODJ dit Yamar Ould Diadjie et la garde noire émirale wolof El Khalfa el kakhla de son pére Ely, Ahmed Saloum Ould Ely Ndieumbeutt réussit à évincer du pouvoir son oncle paternel l’Emir Amar Ould Mohammed Al-Habib Ahmed Saloum Ould Ely revêtit le seroual blanc et fut proclamé solennellement Emir en septembre 1891.

C’est sous son règne que l’Emir autorisa ses parents walo walo à réoccuper les fertiles terrains d'inondation de la rive droite du Chamama et repeupler les villages de Ghanar.

C’est sous son règne que son frère le prince du Trarza, Mohamed ould Ely Ould Mohammed Al-Habib, dit Bourass, fils aussi de l’Emir Yélly Ndieumbeutt FALL tua a Dagana (rive droite) l’administrateur français de 1ère classe Louis Vincent, commandant du cercle de Dagana.

Ainsi nous pouvons dire que le Bour Trarza Yélly Ndieumbeut FALL où Emir du Trarza Ali Ould Muhamd Lihbib Ould A'mar Ould Al Muhtar fut un sénégalo-mauritanien pour deux raisons :

D’un côté, il était walo-walo en tant que fils de Ndieumbeutt Fatim Yamar, la Linguère Guélewar aux cheveux tressés comme la chantent les Iguiw maures et à sa majorité, il fut proclamé Briock du Walo (héritier présomptif du Brack) ;
Et de l’autre, il était maure en tant qu’Emir du Trarza, fils d’un Emir du Trarza, père d’un Emir du Trarza et enfin père d’un résistant Trarza armé face à la colonisation Mohamed Bouras.

Ce bref rappel historique sur ce passionnant personnage du cheminement commun, à travers le temps, de la Mauritanie et du Sénégal, montre un symbole qui incarne, presque deux siècles après le mariage de ses parents, la sagesse de nos anciens qui eurent la grandeur et la noblesse de s’unir pour la paix et la sécurité de leurs pays.
Il n’est pas fréquent, dans l’histoire de ces deux nations, de relever une telle trajectoire individuelle, inscrite dans la construction et la consolidation permanente des relations entre deux peuples que la géographie, outre l’histoire, condamne au dialogue, à la paix et la fraternité.

Ces raisons non exhaustives, nous ont motivé à initier cette pétition afin que le futur Pont de Rosso sur le fleuve Sénégal, porta le nom Bour Trarza Yélly Ndieumbeut FALL où Emir du Trarza Ali Ould Muhamd Lihbib Ould A'mar Ould Al Muhtar un personnage qui a su magnifier les relations multiséculaires entre la Mauritanie de son père et le Sénégal de sa mére, qui va relier symboliquement ce supplément de modernité imprimé dans les échanges entre les deux pays à travers une telle réalisation. La dénomination du pont Bour Trarza Yélly Ndieumbeut FALL où Emir du Trarza Ali Ould Muhamd Lihbib Ould A'mar Ould Al Muhtar, participera à la bonne connaissance et la sauvegarde du charme immense de l’histoire commune des deux pays, et partant, contribuer à semer les graines de la pérennité de l’amitié, la paix et la fraternité sénégalo-mauritaniennes


Pour la coordination de la pétition
Diawdine Amadou Bakhaw DIAW


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Bassirou Mbacké Diop le 11/05/2021 02:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dénomination du futur Pont de Rosso en la mémoire du Trarza Yélly Ndieumbeut FALL

2.Posté par Yacine Pathé Diaw le 11/05/2021 12:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dénomination du pont de Rosso en la mémoire de Yelly Ndiëmbët Fall 0

3.Posté par Khalil .DIAGNE le 15/05/2021 08:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément rien ne doit separer les 2 pays,puisque TOUT en nous est " commun ".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.