Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pollution de la prise de BANGO : Alioune Aidara NIANG annonce des mesures (communiqué)

Mardi 23 Octobre 2018

Il a été constaté, dans la période allant dans la dernière semaine du mois de septembre à la première semaine du mois d’octobre 2018, une mortalité de poissons inhabituelle, une forte présence de la plante Gnanthie (Ceratophyllum) rendant l’eau de la réserve noirâtre.


Pollution de la prise de BANGO : Alioune Aidara NIANG annonce des mesures (communiqué)
Cette situation résulte d’une absence d’oxygène et de lumière (eutrophisation) dans l’eau, une basse de la température, de l’intensification des activités agricoles aux alentours de la réserve et des décharges de déchets aux abords du plan d’eau. A ces facteurs, il faut ajouter une forte présence de plantes aquatiques au niveau de l’ouvrage Mboubéné ou transitent les apports d’eau de l’axe Gorom Lampsar vers la reverse.

Face a cette situation, l’OLAC, la SAED et la SDE en collaboration avec les populations de Bango ont pris des mesures urgentes afin de résoudre les problèmes. Les actions immédiates ont consisté à améliorer l’hydraulicité sur la réserve de Bango par :

- La réalisation par la SAED des opérations de faucardage au niveau de l’ouvrage de Mboubéné
- L’ouverture des vannes de l’ouvrage de Bango effectuée par l’OLAC.

A la suite de ces actions, une amélioration progressive de la qualité de l’eau a été constatée dans la réserve, matérialisée par une baisse sensible des cas de morts de poisson.

Aussi les prélèvements d’eau portable ont-ils été effectués par la SDE sur plusieurs quartiers de Saint-Louis et environs plus analysé au laboratoire. Les résultats sont satisfaisants sur l’ensemble des échantillons d’eau portable prélevés dans la ville. L’eau distribuée, par la SDE aux populations de la ville de Saint -Louis et environs reste potable.

Pour prévenir ce genre de situation qui peut survenir à tout moment, le Gouverneur de la région a mis en place, le 10 octobre 2018, un Comité technique régional chargé du suivi de la gestion de la réserve d’eau de Bango. Ce Comité technique qui a élaboré et validé un plan d’action, a pour missions de :

- Veiller à la régulation du niveau de l’eau de la réserve, en conformité avec les cotes de gestion recommandées ;
Prendre les dispositions nécessaires pour pérenniser la qualité et la quantité de l’eau brute dans la réserve ;
Prendre les dispositions nécessaires pour assurer une bonne qualité de l’eau destinée à l’approvisionnement des populations ;

- Lever tous les obstacles à la fourniture correcte de l’eau, par le biais de la réserve, aux populations.
Actuellement, les opérations de faucardage se poursuivent dans la réserve et ont pour objectif d’enlever la plante Gnanthie (Ceratophyllum) mais aussi les végétaux aquatiques qui colonisent encore une bonne partie des berges.

Ces actions qui se poursuivent, ont eu des apports conséquents au niveau de la réserve, entrainant une nette amélioration de la qualité de l’eau.

Fait à Saint-Louis, le 18 octobre 2018
Le Gouverneur
Président du comité technique régional

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Sindoné le 24/10/2018 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Deux observations M. Le Gouverneur:
1."Aussi les prélèvements d’eau portable ont-ils été effectués par la SDE sur plusieurs quartiers de Saint-Louis et environs plus analysé au laboratoire. Les résultats sont satisfaisants sur l’ensemble des échantillons d’eau portable prélevés dans la ville. L’eau distribuée, par la SDE aux populations de la ville de Saint -Louis et environs reste potable. ": prière de publier les resultats des analyses afin que nul n'en ignore.
2."Pour prévenir ce genre de situation qui peut survenir à tout moment,....": Non M. le gouverneur, si toutes les parties impliquées font correctement leur travail, ce genre de situation n'arrivera jamais. En disant que ce genre de situation " peut arriver à tout moment", vous ouvrez la voie à tous les manquements futurs; une véritable fuite en avant !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.