Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Présidence de la Ligue de Judo de Saint-Louis : Ngor Faye rempile

Dimanche 8 Septembre 2019

Présidence de la Ligue de Judo de Saint-Louis : Ngor Faye rempile
Les clubs de judo de Saint-Louis ont renouvelé leur confiance au président sortant  Ngor FAYE après quatre ans de travail  d’exercice. Seul candidat à sa succession, M. Faye a été réélu à tête du judo saint-louisien sans contestations. Pour preuve, l’assemblée générale n’a duré que 32 minutes. Tous les rapports lus ont été adoptés sans amendement.

M. Faye qui se dit très satisfait de ses collaborateurs sera accompagné de quatre vice-présidents. Première vice-présidente : Me Niasse Fatma Diop, 2ème VP M. Alioune Gaye, 3ème VP Cheikh Diallo et 4ème VP Mame Birame Ndiaye.


Baye Magatte Mbengue reste directeur technique tandis que Maitre Massata Fall est chargé de la coordination des équipes régionales. Cinq commissions (organisation, médicale, communication, relation avec les clubs et finances) ont été formées et travailleront pour le bon fonctionnement de la Ligue.


Le président s’est fixé comme objectif d’augmenter le nombre clubs et de compétions pour les quatre années à venir.  Il s’est engagé également à de régler les problèmes financiers rencontrés durant son mandat précédent (la ligue n’a reçu qu’une seule subvention de la mairie lors du tournoi de judo de Saint-Louis.

Un hommage poignant a été rendu à feu Amar Aw, ancien président du tournoi international de judo de Saint-Louis.

Ibrahima Diarra
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.