Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Présidentielle 2019 : Le PS refuse de porter un candidat socialiste et soutient la candidature du libéral ; Macky Sall

Vendredi 27 Juillet 2018

Après une réunion de leur Secrétariat exécutif national (Sen) de jeudi à la Maison du Parti, le Parti socialiste a décidé de ne pas présenter de candidat lors de la présidentielle de février 2019…Mais a décidé à la place de soutenir Macky Sall pour le porter encore à la tête de ce pays.


Après une réunion de leur Secrétariat exécutif national (Sen) de jeudi à la Maison du Parti, le Parti socialiste a décidé de ne pas présenter de candidat lors de la présidentielle de février 2019…Mais a décidé à la place de soutenir Macky Sall pour le porter encore à la tête de ce pays.
  
Dans les colonnes de Leral, l’on affirme que la nomination d'Ousmane Tanor Dieng à la tête du Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT)  et Benno Bok Yaakar ont complètement changé la trajectoire politique du PS devenu un parti de contribution. 
  
Toutefois, le Secrétaire général depuis le 13ème congrès ordinaire du Parti du 30 mars 1996, Ousmane Tanor Dieng incarne l'échec socialiste en grandeur nature, sur fond de la défaite historique d'Abdou Diouf, face à Wade en 2000. 
  
Pourtant historiquement, Léopold Sédar Senghor avait fait sécession de la Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO) de Lamine Guèye pour mettre sur les fonts baptismaux le Bloc Démocratique Sénégalais (BDS) en 1949 à Thiès. 
  
C'est alors en 1958, que le BDS accoucha du Bloc Populaire Sénégalais (BPS), après la fusion de l'Union Démocratique Sénégalaise (UDS) d'Abdoulaye Guèye Cabri et Thierno Bâ, le Mouvement Autonome Casamançais (MAC) d'Assane Seck et une partie du Mouvement Populaire Sénégalais (MPS) de Doudou Guèye. 
  
En 1959, dans le cadre des négociations pour l'accès à l'indépendance, Léopold Senghor et Lamine Guèye se sont rapprochés pour former une alliance le PSAS (Parti Socialiste d'Action Sénégalaise) qui deviendra l'Union Progressiste Sénégalais (UPS). 
  
C'est précisément, au sortir du congrès extraordinaire de décembre 1971, que le parti intégra l'Internationale Socialiste et devint alors Parti Socialiste. S'il est constant que le Parti a changé de nom au fil des années, il n'en demeure pas moins qu'il dégageait une certaine prestance, une idéologie et un combat pour le Socialisme solidaire. 
  
Mais, dans cette histoire tonitruante avec les mutations sélectives du BDS, BPS, UPS et enfin du Parti socialiste, la date du 30 mars 1996 reste révolutionnaire avec le fameux 13ème congrès ordinaire du PS. Abdou Diouf fut alors porté à la Présidence du Parti et Ousmane Tanor Dieng, désigné comme Secrétaire Général. C'est justement à cette date que le PS est entré dans ces convulsions…jusqu’à ne pas présenter de candidat pour l’élection présidentielle de février 2019. Une première au parti de Léopold Senghor et d’Abdou Diouf. 

D’après Massène Diop Leral. Net avec Ndar info
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par khalaas le 27/07/2018 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TANOR DIAAY NA NGORAM, BEUGUE DIAAY PARTI PS NGUIR NGOUROU. TANOR YAAY DIAAM.

VIVE KHALIFA PRESIDENT.

HCCT REK TAKH NA NGA DIAAY SA FAMILLE SOCIALISTE (UNE PARTIE DE LA FAMILLE). MAIS KHALIFA EST BRAVE.
VIVE KHALIFA PRESIDENT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.