Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Rénovation du stade Babacar SÈYE : Démarrage des travaux en mars, selon le ministre Matar BA

Dimanche 9 Février 2020

Rénovation du stade Babacar SÈYE : Démarrage des travaux en mars, selon le ministre Matar BA
Venu présider la finale de la coupe du maire de Saint-Louis, le ministre des Sports a annoncé le démarrage des travaux de rénovation du stade Me Babacar SÈYE au mois de mars 2020. M. BA a évoqué un « investissement énorme de plus d’une dizaine de milliards de FCFA ». Il a signalé que c’est grâce aux efforts du maire de la ville Mansour FAYE que ce projet a été obtenu. « C’est la première fois qu’un tel investissement est consenti dans le monde sportif », a-t-il dit en se félicitant de la bonne tenue de cette compétition.

NDARINFO.COM



 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Moctar Ndiaga Gueye Ndiolofène le 09/02/2020 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme vous le savez quand les priorités sont claires, les décisions sont plus faciles ; les priorités de Saint-Louis ne sont-elles pas ailleurs que de mettre actuellement plus de 10 milliards pour reconstruire un stade ? nos infrastructures existant ne manquent-elles pas de maintenance, de réhabilitation et de réaménagement ? Ne risquons-nous pas de laisser ce qui compte le moins l'emporter sur ce qui compte le plus .Saint-Louis était jadis surtout enviée par la qualité de son éducation, de son instruction et de sa culture .Actuellement toutes les écoles de Saint-Louis tombent en ruine à l'indifférence des autorités qui donnent l'impression de ne se soucier qu'aux dividendes politiques. Et comme vous le savez l'éducation doit promouvoir le développement de l'individualité et celui de la société. Mais Quand on ne sait pas où l'on va, tous les chemins mènent nulle part .Il s'y ajoute que notre ville grandit et les espaces commerciaux (marchés) agonisent ; la brèche et l’avancée de la mer inquiètent de jour en jour ; les ordures, le désordre urbain, la promiscuité, les infrastructures sociaux en ruines, les immondices , la pollution , la destruction des écosystèmes, le système de santé non performant ; tout cela n’aide pas la ville à prospérer .Il est vrai aussi qu’ à chacun sa priorité. Il y a des gens dont la seule façon d’être épanoui est de mettre à jour leurs désirs. Mais enfin à mon avis, pour accomplir de grandes choses pour notre ville, nous devons non seulement procéder par ordre de priorité avant d’agir, mais aussi planifier et croire à ce que nous faisons.

2.Posté par Dougou Tigui le 09/02/2020 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parlant justement du stade Maître Babacar Sèye je voudrais attirer l'attention sur les NAVETANES. Navétanes jusqu'au mois de février : personne ne devrait cautionner cela .Les navétanes ont failli à leur mission depuis très longtemps. L'organisation ne sert qu'à chercher de l’argent auprès de l’Etat, du gouvernement, des ‘’politiciens’’ en quête de visibilité, des collectivités territoriales ...Les organisateurs des navétanes sont devenus de véritables manges-mil et des sangsues aussi. Les navétanes sont les véritables prédateurs des infrastructures sportives ; ils ont transformé les terrains de football sur- utilisés en champs de patates. Ils vont encore faire de même avec le futur stade Maître Babacar Sèye et vont ainsi continuer leur œuvre destructrice d’infrastructures. C’est une mafia avec des dirigeants complices qui agrippent à leur poste pour l’éternité. Ils ont bunkerisé leur mandat électif pour en faire des ''fonctions'' à vie .Dans les zone agropastorales et à cause des navétanes les jeunes ne fréquentent plus les champs .Beaucoup de dirigeants sont des enseignants , d’autres des sans-emplois Les conflits et les violences ont divisé des frères et familles de même quartier , de même ville , de même village ; les violences sociales sont devenues ingérables... L'Etat doit mettre un terme à cette anarchie et dissoudre les associations ONCAV, ONCAM, et leurs différents démembrements .Les autorités doivent plutôt développer le concept écoles de sports dans les quartiers et les faire encadrer par les diplômés en sports et les sortants des institutions sportives (INSEPS -CNEPS - UGB ...) avec un appui matériels et financiers sous la supervision et le contrôle des services de sports .Ces éducateurs au moins savent bien qu’il est communément attendu de la pratique sportive qu’elle soit un moyen d’éducation de la jeunesse.

3.Posté par tintin le 10/02/2020 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une annonce purement électoraliste ! beaucoup d'ecoles primaires tombent en ruine , les marchés de Ndar , Sor et Pikine sont des bidonvilles , l'hopital un mourroir ...etc...etc....il est évident qu'il y a des priorités plus urgentes pour la ville de St-Louis que la renovation du stade Babacar Seye ! ....en plus si on avait le sens de l'entretien des batiments publics ce stade ne serait pas un champ de pomme de terre avec des tribunes dégradées , mème remarque pour l'ancien pont Faidherbe qui n'a jamais été entretenu ni repeint ! ;;;ainsi va le Senegal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.