Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Repos biologique : Colère saint-louisienne contre la mesure gouvernementale

Mercredi 26 Septembre 2012

Des pêcheurs saint-louisiens sont remontés contre la décision du gouvernement sénégalais interdisant la pêche sur le territoire national durant la période d’octobre à décembre 2012.


Repos biologique : Colère saint-louisienne contre la mesure gouvernementale
Le Syndicat national autonome des pêcheurs du Sénégal de la section de Saint-Louis (Snaps), affilié à l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas), élève la voix. Dans un entretien accordé à Ecofinancesn, lundi, à Saint-Louis, son secrétaire général s’insurge contre la décision unilatérale du gouvernement de suspendre la pêche du poulpe pour cause de repos biologique de cette espèce de poisson.

« Nous ne sommes pas contre le repos biologique. Mais la décision de suspendre la pêche pour une certaine période doit être faite de manière concertée. Il faut que les acteurs de la pêche soient associés à une telle mesure parce que ce sont eux les premiers concernés », a déploré Moustapha Dieng.

Le gouvernement sénégalais a pris la décision d’interdire la pêche du poulpe sur le territoire national. Cette mesure concerne la période du 1er au 31 octobre prochain.

Mais pour les pêcheurs autonomes, la décision gouvernementale est prise à un mauvais moment.

« La période choisie pour le repos biologique n’est pas bonne. Nous sommes à l’approche de la fête de la Tabaski (fête musulmane), et puis il y a rentrée des classes. C’est en cette période que les pêcheurs vont à la mer pour gagner de quoi vivre sa famille », a-t-il fait savoir.

« Déjà, ils sont en train de préparer la campagne. Mieux d’autres sont déjà en campagne et ils sont même présentement à Mbour », a-t-il ajouté.
Cette mesure devrait être suivie d’une autre qui concerne la période de novembre à décembre pour la pêche industrielle.

De ce fait, on risque de voir un bras de fer entre pêcheurs et autorités gouvernementales.

MASSAMBA NDAKHTÉ GAYE
Ecofinancesn.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.