Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Riziculture : de nouvelles techniques culturales expérimentées dans la Vallée

Dimanche 16 Février 2014

Le Programme national d'appui à la sécurité alimentaire (PNASA) a introduit de nouvelles techniques culturales dans la culture du riz, grâce à des experts chinois, a annoncé le secrétaire exécutif du Conseil national à la sécurité alimentaire, Aly Mohamed dit Séga Camara.


"En deux ans, les Chinois ont introduit de nouvelles pratiques culturales, qui ont sensiblement amélioré les rendements'', a affirmé M. Camara à la fin d'un atelier sur les résultats du PNASA.



Selon lui, au lieu de 120 kilogrammes, les producteurs de la Vallée (région de Saint-Louis) utilisent 75 kilogrammes pour semer un hectare. Ils obtiennent un rendement moyen de 11 tonnes de riz à l'hectare, contre cinq auparavant, a-t-il signalé.



Des experts chinois participent à la mise en œuvre du PNASA, un programme du gouvernement sénégalais soutenu aussi par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).



Aly Mohamed dit Séga Camara espère que le Sénégal atteindra son objectif d'autosuffisance en riz, grâce à l'expertise chinoise.

APS