Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SABOTAGE DE LA VISITE DU PR A L’UCAD: « une agression contre la culture académique et contre l’intelligence tout court », selon le recteur Baydallaye KANE.

Jeudi 6 Août 2015

Le Professeur Baydalaye Kane, recteur de l’Université Gaston Berger qui faisait face à la presse, ce mercredi, en compagnie de ses collègues Recteurs et Directeurs des Institutions publiques d’enseignement supérieur, a indiqué que les sanctions prévus peuvent aller jusqu’à l’exclusion définitive de l’étudiant dans toutes les universités du Sénégal. "Ces textes sont connus et il y a des instances pour prendre des décisions. C’est des sanctions graduées en fonction du niveau de gravité de la faute".


M. KANE de s'indigner de « cette violence injustifiable est une agression contre la culture académique et contre l’intelligence tout court ».

D’ailleurs, rappelle-t-il, « en accordant à l’université les libertés académiques et les franchises universitaires, la société signe avec toutes les composantes de celle-ci un pacte tacite de confiance fondé sur la conviction que les universités disposent des outils intellectuels nécessaires pour s’auto-réguler ».

Ce privilège, dit-il, "car c’en est un, il faut le mériter, par le respect du contrat moral qui nous lie à notre peuple".

M. Kane, estime que lorsque des citoyens s’attaquent aux symboles de leur propre nation, sur la base d’une logique illisible, il faut prendre des sanctions afin de mettre en terme ces dérives afin d’éviter que les institutions soient fragilisées. Pour lui, à l’université, sans doute plus que partout ailleurs, le savoir-être doit servir de ciment aux connaissances et aux compétences.

NDARINFO ET LERAL