Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SAINT-LOUIS :4 pêcheurs d’une même famille disparaissent en mer

Jeudi 16 Février 2012

La famille de Ousmane Fall, sise à Goxumbathie, (un quartier situé au Nord de la ville de Saint-Louis) est dans la tourmente. Après l’arrestation du fils ainé, il y a quelques jours en Mauritanie, elle vient de perdre quatre de ses membres, suite au chavirement de leur pirogue, au large de Saint-Louis.


SAINT-LOUIS :4 pêcheurs d’une même famille disparaissent en mer
La mort a encore frappé la Langue de Barbarie. Hier, vers 9 heures, la famille Fall a été touchée par un événement malheureux. Quatre des siens, pécheurs de profession, ont disparu dans un accident, en pleine mer, dans des conditions douteuses. Selon le vieux Ousmane Fall, propriétaire de la pirogue, c’est vers 9 heures qu’un pécheur est venu lui apporter quelques matériels de ses enfants, l’informant par la même occasion, que leur pirogue s’est renversée, en pleine mer. Les corps des disparus : Abdoulaye Fall, Doudou Fall, Badou Fall et Mamadou Fall, restent toujours introuvables, malgré les recherches effectuées par les pécheurs de la Langue de Barbarie.
Une famille meurtrie …

Le vieux Ousmane Fall que nous avons interrogé hier, en marge de la cérémonie de prière, destinée aux disparus, n’avait plus la voix. « J’ai tout perdu. Suite à l’évènement entre les gardes-côtes mauritaniens et les pécheurs sénégalais, dernièrement, les mauritaniens ont saisi tout le matériel qui était à ma possession, depuis quelques années. C’est ainsi qu’un ami m’a prêté le matériel. Quelques jours après, mes fils m’ont dit qu’ils vont emprunter une machine pour faire des marrées. C’est ainsi qu’ils sont tous disparus. J’aurais préféré vivre avec mes enfants, dans la pauvreté, que de les perdre, dans ces conditions. J’ai perdu mes trois fils. Je n’ai plus de vie. Je suis maintenant seul dans cette famille avec leur mère », se désole M. Fall.

L’unique fils qui reste à la famille est détenu en Mauritanie

La mère éplorée, était inconsolable. Pour elle, c’est le monde qui s’effondre. L’ainé de la famille qui est présentement détenu en Mauritanie, est le seul fils qui lui reste. « Nous demandons aux autorités du pays de nous aider à retrouver l’unique fils qui me reste », a déclaré Fatou Sow, meurtrie par la disparition de ses trois enfants et de son petit-fils.



Ousseynou Diop

Rewmi.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.