Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sadio Mané voulait évacuer Khadim Ndiaye en Angleterre

Mardi 16 Avril 2019

Sadio Mané voulait évacuer Khadim Ndiaye en Angleterre
L’international sénégalais, Sadio Mané, évoluant à Liverpool voulait évacuer Khadim Ndiaye en Angleterre, après sa grave blessure (double fracture du tibia-péroné), rapporte L’Observateur, qui précise que les fédéraux marocains qui avaient déjà pris en main le dossier ne voulaient pas le laisser partir. 

Victime d’une double fracture du tibia-péroné avec son club guinéen Horoya AC, Khadim Ndiaye, très lié à Sadio Mané, avait reçu le soutien de ses coéquipiers de l’équipe nationale dont Cheikhou Kouyaté, Kara Mbodji, Mame Birame Diouf et Pape Alioune Ndiaye. 

Son père Amadou Anta Ndiaye, âgé d’une soixantaine d’années, s’est confié au journal, après le choc de son fils. « J’étais resté dans ma chambre, car je ne suivais pas le match. Et subitement, j’ai entendu les deux enfants crier en disant +Khadim est mort+. Je ne comprenais pas et quand j’ai vu l’ambulance entrer dans l’aire de jeu, je me disais que mon fils est mort » raconte-t-il. 
 
Par ailleurs, le Papa de Khadim est furieux contre les autorités (le ministère des Sports et la Fédération sénégalaise de football) qui, selon lui, n’ont même pas pris le soin d’appeler Khadim. « Le ministre des Sports Matar Ba et Me Augustin Senghor n’ont même pas appelé Khadim Ndiaye pour compatir à son sort », déplore Amadou Anta Ndiaye.
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.