Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : Macky Sall souhaite la création d’un deuxième prytanée ouvert aux filles

Samedi 11 Février 2023

Le président de la République a dit souhaiter, samedi, à Saint-Louis, la création d’un deuxième prytanée, à l’image de celui de cette ville, dans le pays.


Une nouvelle école d’excellence comme celle-là, admettant les filles, doit être implantée dans une autre région que celle de Saint-Louis, selon le chef de l’Etat.

‘’Après cent ans d'existence, le prytanée de Saint-Louis a besoin de franchir de nouvelles étapes. J'invite les ministres des Forces armées et de l'Education nationale à engager la réflexion en vue de l’ouverture prochaine d'un deuxième prytanée, dans une autre région’’, a-t-il déclaré.

Macky Sall prenait part à la célébration du centenaire de cette école militaire saint-louisienne.

De l’avis de Macky Sall, les filles aussi doivent être admises dans une telle école, contrairement à l’école de Saint-Louis qui ne reçoit chaque année que les meilleurs garçons en fin de cycle élémentaire.

Les autorités militaires, les enseignants du prytanée, ses anciens élèves et les parents d'élèves ont tous contribué à son succès, a-t-il souligné.

Le chef de l’Etat s’est réjoui de la présence des compatriotes du parrain de cette école d’excellence, l’officier militaire gabonais Charles N'Tchoréré, et de ressortissants d’autres pays à la célébration du centenaire du prytanée.

Plusieurs personnalités, dont les ministres Serigne Mbaye Thiam (Eau et Assainissement) et Mamadou Moustapha Ba (Finances et Budget), deux anciens élèves de cette école, ont pris part à l'événement.

APS
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.