Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis: Pascale assassinée ?

Dimanche 19 Mai 2013

Saint-Louis: Pascale assassinée ?
C'est une famille éprouvée . Dans l'attente des résultats d'une enquête judiciaire menée à des milliers de kilomètres de la région chalonnaise au Sénégal , plus précisément à Saint Louis, ville où Pascale Jorland a été retrouvée morte voilà trois semaines.

Cette quinquagénaire active, assistante sociale de formation, sociologue faisait partager sa passion pour les fleuves à des élèves, ces derniers temps. Elle devait revenir en France, ce vendredi. "Nous n'avons pas cru à un décès dû à un suicide " commente un membre de la famille. C'est en début de soirée, le lundi 29 Avril que le consulat apprend la terrible nouvelle "Pascale a été assassinée ". C'est le choc pour ses proches qui n'ont jamais cru à l'hypothèse du suicide, avancée peu après la découverte du corps.

ELLE AVAIT REJOINT LE PAYS DE SON MARI
Assistance sociale de formation, formatrice et sociologue à Lyon, voilà une bonne vingtaine d'années déjà. Appréciée, généreuse, femme engagée dans la vie municipale alors qu'elle réside à Montceau les Mines, elle entre au conseil municipal de cette ville en mars 1989, aux côtés de Didier Mathus. Elle est la benjamine de l'équipe municipale.

Elle quitte ensuite Lyon pour Poitiers puis rejoint son mari qui travaille alors à la maison du fleuve du Sénégal. Egalement sociologue, elle a connu son mari alors que celui ci était en formation universitaire à Lyon. Il a notamment rédigé une thèse sur les derniers pécheurs professionnels de la Saône .

Pascale était maman de trois enfants. Ces derniers sont âgés respectivement de 21 ans, 19 et 14 ans.
Ernergique, elle revenait réguliérement à Buxy auprès des siens, ou encore à Dijon où l'un de ses enfants poursuit des études. En Août dernier, elle avait effectué un séjour dans la région chalonnaise et dans le bassin minier, elle avait aussi évoqué des échanges de projets entre la Casamance et la vallée de la saône, dans le prolongement d'activités qu'elle conduisait à Saint Louis du Sénégal.

ELLE DEVAIT RENTRER EN FRANCE CE VENDREDI
C'est ce vendredi qu'elle devait revenir dans notre région. Confrontée à un changement dans sa vie familiale, cette femme de tempérament énérgique avait acquis il y a déjà quelques semaines un billet d'avion.

Au Sénégal, les informations sur l'avancée de l'enquête sont distillées à la famille, tant par les autorités judiciaires qui ont ouvert une enquête suite au drame que par le consul de France qui néanmoins tient au courant les proches de Pascale de l'évolution du dossier.
"Là bas, les enquêtes sont moins rapides qu'en France. Néanmoins, il y a eu des personnes interrogées, des relevées d'empreintes effectuées sur des connaissances de Pascale" confie une source proche de l'enquête.

HOMMAGE DEMAIN A LA SALLE DES FETES DE BUXY
Pascale a été inhumée la semaine dernière. Sa famille, elle avait trois soeurs et ses parents n'ont pu se rendre au Sénégal. C'est dans une volonté de rendre hommage à cette quinquagénaire dévouée pour les autres, attachées aux valeurs humanistes et sociales qu'ils organiseront ce samedi à 1O H 3O une cérémonie en mémoire de Pascale . Cette femme sympathique et enthousiasme comptait de nombreuses attaches familiales mais aussi amicales dans la région chalonnaise.


Vivre-a-chalon.com