Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : la mangrove revitalise l’intercommunalité (vidéo)

Mercredi 20 Décembre 2017

Un cadre de concertation intercommunal pour la sauvegarde de la mangrove de Saint-Louis a été installé, mercredi, en marge de la présentation d’une étude sur « les initiatives, dynamiques et acteurs de préservation de cet écosystème dans le département ». La recherche financée par l’ONG Le Partenariat s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la phase III (2017-2019) du projet de valorisation de la mangrove dans le delta du fleuve Sénégal.


Le président du Conseil départemental ( à gauche), le directeur de l'ARD ( derrière, au milieu), Nicolas DUPUY ( en avant, à droite), le conseiller municipal de Gandiol Bathie KA ( en jaune, au milieu ) et l'adjoint au maire de Gandon Kalidou Ba
Le président du Conseil départemental ( à gauche), le directeur de l'ARD ( derrière, au milieu), Nicolas DUPUY ( en avant, à droite), le conseiller municipal de Gandiol Bathie KA ( en jaune, au milieu ) et l'adjoint au maire de Gandon Kalidou Ba
Ce programme financé par ITANCIA au profit de trois communes (Saint-Louis, Gandon et Ndiébène Gandiol) bénéficie d’un portage institutionnel du département de Saint-Louis.
 
Dans une perspective de consolidation des processus de décentralisation dans la région de Saint-Louis à travers l’acte III, ce projet participe efficacement au renforcement des liens d’intercommunalité entre les collectivités locales du département.
 
En effet, un cadre de concertation de ces collectivités a été mis sur orbite au plan départemental en septembre dernier. Cet appareil d’intercommunalité animé par l’Agence Régionale de Développement (ARD) est une niche d’opportunités qui a pu orienter et catalyser les initiatives en matière de sauvegarde des espaces naturels de la mangrove.
 
«  La préservation environnementale est plus efficace et plus efficiente si l’ensemble des acteurs territoriaux se concentrent et agissent de concert pour la poursuite des nos objectifs », a rappelé Me Moustapha MBAYE, le président du conseil départemental de Saint-Louis à l’ouverture du conclave.
 
En saluant la parfaite cohésion des trois communes renforcée par l’expertise du Partenariat et l’ingéniosité de l’ARD, Me MBAYE a fortement insisté sur la pertinence de la mise en place de ce cadre de concertation.
 
Pour lui, cette entité sera un « interlocuteur institutionnel des porteurs, bailleurs de fonds et programmes de l’État en matière de conservations des zones humides dans cette partie du Sénégal ». Il sera un « outil pertinent de développement territorial » et « un instrument de plaidoyer qui renforce  la gouvernance en environnementale ».
 
Notons que l’étude exhaustive mise à l’appréciation des participants à la rencontre permettra aux collectivités locales et aux acteurs qui interviennent dans la mangrove de disposer d’un support de référence leur permettant de mieux contribuer à sa valorisation de cette ressource naturelle.
 
►►► Suivez en vidéo, les impressions de Me Moustapha MBAYE, de Nicolas DUPUY (coordonnateur du Partenariat) et de Ousmane SOW (DG de l’ARD)
 

NDARINFO.COM

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.