Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : le PDS dans la réconciliation.

Lundi 9 Décembre 2013

L'union sacrée des libéraux est désormais acquise grâce à la médiation entamée par Karim Wade depuis sa cellule. Entre Mayoro Faye et Ahmet Fall Braya, c'est désormais la paix des braves. Les deux hommes ont enterré la hache de guerre et comptent travailler la main dans la main pour remporter les élections locales à Saint-Louis. Ils ont officialisé leur compagnonnage lors d'une rencontre politique organisée hier à la chambre de Commerce de Saint-Louis.


« Wade doit être satisfait du travail que nous faisons à Saint-Louis. C'est par devoir te reconnaissance que nous devons continuer le combat, car il a fait la promotion d'un des fils de la ville et nous devons travailler ensemble avec lui », a déclaré hier, Mayoro Faye, en marge de ce rassemblement

« Nous qui vous représentons au niveau du comité directeur, nous allons travailler la main dans la main avec les femmes, les anciens et les fils de la ville pour remporter les élections locales », a jouté M. Faye en saluant l'engagement du coordonnateur départemental pour l'émergence du PDS à Saint-Louis.

Ahmet Fall Braya satisfait de cette mobilisation autour de sa personne estime que qu' »une ville comme Saint-Louis, bâtie par Abdoulaye Wade doit être entre de bonnes mains. Je ne peux pas parler des retrouvailles et de l'unification de la famille libérale, sans parler de cet homme qui a tout donné à la ville ».
« Hier, on a tenu une réunion entre mes militants et ceux de Mayoro Faye pour arrondir les angles. Il n'y a plus de désordre dans le parti. Il y a une seule direction, une seule coordination au Pds désormais », informé Braya qui ajoute que « tous les cadres vont s'organiser, de même que les enseignants et les jeunes pour préparer la visite de Wade à Saint-Louis. Nous n'accepterons plus que des gens viennent ici pour nous perturber. Nous sommes là pour la cause nationale ».

« C'est Karim qui a tout organisé pour que moi et Mayoro, nous nous unissons pour afin de travailler ensemble. Je tiens aussi à préciser qu'il n'y a pas de problème. Karim m'a appelé pour me dire qu'il faut qu'on travaille ensemble et nous nous sommes retrouvés. On n'a pas le droit à l'échec », a crié Ahmet Fall Braya.


Ndarinfo.com