Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : les jeunes de BBY livrent les 3 axes stratégiques prioritaires de leur programme (déclaration)

Lundi 26 Mai 2014

Aminata Guèye, responsable Jeunes de BBY Saint-Louis.
Aminata Guèye, responsable Jeunes de BBY Saint-Louis.
Nous, jeunes de la coalition BBY, faisons face à la presse pour vous faire d’abord de notre adhésion totale au choix de la coalition sur les personnes de Monsieur Mansour FAYE comme candidat à la Mairie de St-louis et de Me Moustapha MBAYE pour le Conseil Départemental. Ces choix qui résultent d’un consensus fort entre différents partis et mouvements politiques consacrent un travail endurant de femmes et d’hommes qui ont compris que le salut de notre ville passe par le choix de la liste de la coalition BBY.

Cependant, la résurgence des sorties malencontreuses de certains hommes politiques nous offusque à plus d’un titre et nous oblige à appeler à l’impératif de changer de comportement politique.

S’agissant du renégat politique Idrissa SECK qui, après s’être éloigner des sénégalais au moment où de vaillants s’activent à remettre en selle notre économie laissée au fond du gouffre par l’ancien régime, ose se permettre de s’arroger le ministère de la parole. Nous lui disons que l’enseignement supérieur est trop sérieux pour être politisé.
En ce sens d’ailleurs, nous en appelons à tous les étudiants afin qu’ils comprennent que les véritables enjeux du moment et qu’ils évitent d’hypothéquer leurs avenirs. A l’Etat aussi nous lui demandons de payer les bourses à temps et surtout d’instaurer avec les étudiants un dialogue permanent à travers un cadre de concertation sincère et durable.

Au niveau local, la sortie de certains candidats nous oblige à nous poser certaines questions.

En effet, comment peut-on comprendre qu’un Maire sortant qui délègue sa signature à sa belle-mère en son absence (contre article 112 CCL) puisse oser se présenter devant d’honnêtes citoyens pour briguer a nouveau son fauteuil ? Comment peut-on comprendre que tous les fonds destinés à la gestion d’une collectivité passent par une agence fut-elle de développement communal ? Comment peut-on oser demander sa réélection alors qu’il faut 10 jours pour être en possession de sa pièce d’état civil ? Comment peut-on priver de braves travailleurs du nettoiement, les GIE CETOM, de subventions pendant 18 mois et prétendre les outiller en veille d’élections ?

Comment peut-on plonger certaines populations dans le noir, de s’absenter durant les inondations et oser solliciter leur vote ? Tellement d’interrogations nous interpellent et doivent interpeller les citoyens de notre Commune.
Par ailleurs, il est inconcevable qu’on veuille présider aux destinées d’une ville en développant la culture de l’argent facile. Nous nous insurgeons totalement contre ces marchands d’illusions qui veulent faire croire aux jeunes et aux femmes que leur offrir une petite somme d’argent par élections suffit pour améliorer leur quotidien. La gestion de nos préoccupations doit obéir à une planification sérieuse. C’est pourquoi nous en appelons à ces jeunes et femmes afin qu’ils comprennent que leurs avenirs et la gestion de leurs problèmes doit être confiés à des personnes sérieuses et à mêmes de gérer leur quotidien.

La Mairie de St-louis n’est pas un trophée de guerre ou une affaire légère qu’il faut confier à n’importe qui: oui la Mairie ne doit pas revenir à n’importe qui ? St-louis a ses réalités, ses préoccupations et ses attentes et nous avons la conviction qu’il faut la confier à une équipe qui en porte un amour sincère par ses actes et son comportement.
Pour la première fois un candidat à la Mairie présente des actions concrètes réalisées dans toutes la Commune. La gestion des protestations des pêcheurs de Guet-Ndar, la mise en place de comité de gestion des inondations, la prise en charge de la mosquée et des toilettes du marché SOR, la gestion des ordures avec le programme Ndar Set Wecc, l’octroi gracieux de centaines de tonnes de ciment et de sables aux mosquées et daaras de la vile, l’assistance aux familles démunies et aux personnes vulnérables, l’assistance permanente aux équipes de la Linguère et de St-louis Basket-Club, l’aide aux GIE CETOM, l’aide à l’addiction d’eau potable à Pikine et surtout l’insertion de centaines de jeunes dans le monde de l’emplois constituent quelques éléments des réalisations de M. Mansour FAYE. Le débat sur l’homme ne se pose plus : il aura convaincu son monde !

Mais l’appel de la sirène a retenti au large et les échos résonnent ! Oui Ndar se lève tel un soleil d’aube et l’envol au travers des cieux n’est pas loin puisque le 29 juin pointe à l’horizon ! Un souffle nouveau de développement qui fera de notre ville une cité moderne, active et attractive s’annonce!

Pour cela il nous faut relever les défis de notre Commune, défis qui transcendent ces 3 axes stratégiques prioritaires de nos engagements et 8 points essentiels.
Il s’agit :
• Du cadre de vie
• Des opportunités économiques
• D’un hub culturel et touristique
Les 8 points sont les suivants :
- La sécurité sociale : assistance aux familles démunies et groupes vulnérables,
- La gestion des ordures et l’éclairage public : programme Ndar Sett Wecc et Ndar Leer Nagn,
- L’urbanisation de la ville,
- L’emploi des jeunes et l’entreprenariat féminin,
- Les grands projets : assainissement, pêche, tourisme et environnement, voiries et la brèche.
- L’éducation, la santé et le sport : secours scolaire (réhabilitation de toutes les écoles et daaras et l’assistance aux élèves et étudiants, de même que des programmes scolaires incitatifs), réalisation d’infrastructures sportives,
- Les subventions aux lieux de culte,
- La bonne gouvernance locale (une bonne démocratie locale de dialogue et de concertation selon art. 161),
Voila chers citoyens les grandes lignes du programme sur lequel nous comptons AGIR pour faire de St-louis une ville ACTIVE ET ATTRACTIVE.

Merci de votre attention