Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal: L'ONG Gëstu s'insurge contre la voyance (communqiué)

Lundi 6 Août 2012

Sénégal: L'ONG Gëstu s'insurge contre la voyance (communqiué)
Depuis quelques mois, la voyance, sous différentes formes d’expressions est en train de polluer la vie des populations. Installant parfois l’inquiétude, la peur, le stress en ces périodes où les ménages sont assaillis par les difficultés de la vie, cette méthode d’expression du savoir occulte est même allée aujourd’hui jusqu’à gâcher le suspens dans les seules activités de distraction restant aux populations, par l’anticipation sur les résultats des compétitions ludiques.
Face à cette situation aux conséquences incontrôlables pour la sécurité publique, notre devoir est d’alerter à travers la liste de conseils suivante. Parce que ni les vendeurs d’illusions, ni ceux qui divulguent des connaissances occultes pour faire peur à nos compatriotes ne mérite pas l’attention de l’opinion publique.

CONSEILS
Aux victimes
1- Arrêtez de croire que tous les voyants, étrangers ou marabouts guérisseurs qui ne parlent pas correctement le Wolof sont des dépositaires de connaissances mystiques à même de pouvoir régler vos problèmes
2- Si vous êtes malades (fièvres, vomissement, maux de tête) avant de penser à ces vendeurs d’illusion référez-vous aux structures de santé
3- Ne jamais faire confiance à un voyant ou marabout guérisseurs qui divulgue des divinations pour faire peur à la communauté
4- Ne jamais faire confiance à un voyant, surtout étranger qui, du fait de la pauvreté de son mobilier dans ses locaux, permet de voir qu’il passe son temps à déménager de coin en coin après chaque coup d’arnaque réussi.

Aux autorités étatiques

1- Mettez de l’ordre dans la communication des voyants, des marabouts guérisseurs dont le facile accès aux médias peut un jour poser de sérieux problèmes de sécurité publique ou de santé publique
2- Ouvrez pour l’homologation de ce qui reste connaissances ancestrales pour en faire un patrimoine national en regroupant les tradipraticiens qui collaborent officiellement avec les démembrements de l’Etat pour le mieux être des populations
3- Et combattez les vendeurs d’illusion à l’échelle nationale. D’abord en les récupérant pour leur donner la chance d’une réinsertion sociale dans d’autres domaines, ensuite en les formants, pour ceux qui détiennent une petite connaissance en médecine traditionnelle

Aux voyants et guérisseurs

1- Par vos actes malveillants ne jetez pas le discrédit sur l’héritage africain de nos ancêtres
2- Vous vous êtes égarés et vous êtes en train de contaminer certains médias et une bonne partie des populations, acceptez d’être récupérés pendant qu’il est encore temps.
3- Rentrez dans les rangs : Partagez le plus largement possible, les connaissances permettant, par la médecine traditionnelle, de soigner, si vous en disposez
4- Il y a des connaissances à ne jamais divulguer et qu’il ne faut jamais mélanger. C’est le traitement mystique contre un mal, qui n’est pas donné à tous et les prières pour la protection et la promotion de quelqu’un. Ceux qui mélangent les deux, ne connaissent absolument rien.
5- Arrêtez de prendre en otage les populations

MAMADOU BA
Chercheur en médecine traditionnelle
Président du réseau Ouest Africain pour la lutte contre le sida
Coordonnateur de l’ONG Gëstu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.