Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal: La polémique sur le vaccin AstraZeneca fait reculer des candidats

Mercredi 17 Mars 2021

Objet de controverses, le vaccin AstraZeneca est suspendu dans plusieurs pays d’Europe. Mais, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités sanitaires sénégalaises sont en phase pour continuer son utilisation. Pour les autorités sanitaires, il n’existe à ce stade aucune preuve scientifique d’un lien direct entre le vaccin AstraZeneca et les cas de "thrombose d’embolie".

PressAfrik s'est rendu à l'Hôpital de Fann à la rencontre des populations.  Mais les avis  sont partagés sur ce vaccin. D’aucuns disent qu’ils ne vont pas se faire vacciner et  d’autres se disent plus prudents et attendent d’avoir plus d’assurance sur l’efficacité du vaccin. Reportage !

En cette matinée ensoleillée, les alentours de l’hôpital Fann grouillent de monde. Des vas-et-vient incessants. Ici, chacun vaque à ses occupations. Trouvé à l’entrée de l’hôpital Fann, téléphone collé à l’oreille, une enveloppe à la main, Ousmane Diallo, s'apprête à rejoindre son frère. La cinquantaine bien sonnée, il a eu un instant pour demander la suspension du vaccin polémique le temps d' y voir clair.

« Je souhaite qu’ils ( les autorités sanitaires) suspendent le vaccin pour voir l’effet que ça va donner sur les premiers vaccinés. On a qu’à prendre les autres vaccins. Je ne me suis pas encore vacciné, j’attends d'avoir plus d’assurance pour me lancer sur la campagne de vaccination. Il y a beaucoup de polémique autour du vaccin, pour le moment, je préfère attendre », a t-il fait savoir.

Ousmane Diallo n'est pas le seul à livrer ses inquiétudes.  En effet, la dame Marième Fall trouvée sur le parking de l'Hôpital de Fann également se dit confuse, et s'est retractée avec cette polémique autour du vaccin.

« J’avais pris la décision de me faire vacciner mais pour le moment je suis en train de voir la suite. Si la polémique sur l’AstraZeneca n’est pas avérée là je prendrai la décision de me faire vacciner. Je suis prête à prendre le vaccin Chinois mais pour l’autre à qui provoque la coagulation du sang, je n’en veux pas », indique-t-elle.  Avant de demander aux autorités sénégalaise d'apporter "de bons vaccins pour que tout le monde se vaccine et qu’on soit en bonne santé. Nous voulons avoir une meilleure santé pour pouvoir reprendre nos activités », soutient la dame.

Non loin d'elle, El hadj Diop demande à son tour qu’on suive la France. « On a toujours suivi la France, celle-ci a suspendu, on a qu’à arrêter pour voir plus clair. Si les vaccins sont bons, je suis prêt pour en prendre.  Les informations que j’ai entendues aujourd’hui sur l’Astrazeneca ne me rassurent pas. Ça fait peur. Seul le vaccin peut éliminer cette maladie donc ils n’ont qu’à nous donner de bons vaccins », dit-il.

A noter que malgré la polémique autour du vaccin, le Sénégal a décidé de poursuivre sa campagne de vaccination pour l’AstraZeneca. D'ailleurs, les services du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, précisent avoir vacciné plus de 139.118 personnes à la date du lundi 15 mars 2021.

PRESSAFRIK
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.