Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal: sur 110 cas de noyade 89 ont perdu la vie

Mercredi 13 Juillet 2022

Sénégal: sur 110 cas de noyade 89 ont perdu la vie
Le Colonel Michel Diatta a évoqué, ce mardi les statistiques de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers dans le cadre des noyades au Sénégal. Selon lui, sur un total de 110 cas de noyades signalés, 89 ont perdu la vie. Il se prononçait lors de la réunion du Comité de Pilotage du Protocole d'Accord de partenariat portant sur la maîtrise durable des noyades dans les zones de baignade et de traversée par embarcation présidée par le ministre de l'Intérieur, Antoine Felix Abdoulaye Diome.
 
La Brigade nationale des Sapeurs-pompiers est constamment dans la dynamique de renforcement de son dispositif préventif et opérationnel de secours nautiques dans les zones de baignade et de traversée par embarcations principalement durant la période de vacances scolaires.
 
« La noyade est une cause majeure coïncidant avec les vacances scolaires… Pour ce qui est des statistiques sur le plan national, la BNSP a effectué 81 sorties sur 110 victimes. Il a sauvé 21 cas de noyades et enregistré 89 décès sur l’étendue du territoire national », a indiqué le Colonel Michel Diatta selon les statistiques de la BNSP.
 
Selon lui, « classé par groupement, la région de Dakar qui constitue le groupement 1 et est le plus touché avec sur 39 sorties effectuées, 12 victimes de noyade sauvées et 29 décès ont été enregistrés. Le groupement 2 concerne les régions du centre notamment la région de Thiès avec les plages de Mbour et Saly. Le groupement 3, ce sont les régions de Kaolack, Fatick, et à Kaffrine, le groupement 04, c’est la Casamance naturelle, le groupement 05 concerne la seule région du fleuve, Saint-Louis, Matam, enfin le groupement 6, c’est dans les régions de Tambacounda et Kédougou. Les accidents de baignade sont plus fréquents de juillet à septembre et sur la grande cote les plages interdites à la baignade et celles autorisées sans surveillance à Dakar sont les plus touchées. Les victimes en majorité jeunes. Les hommes représentent la majorité des victimes ».


Pressafrik
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.