Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tivaouane : Les mausolées de “Al Makhtoum” et de “Al Amine” attraction du Gamou

Jeudi 30 Novembre 2017

Les mausolées de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum et Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine sont l'attraction du Gamou 2017. Ces deux endroits sont pris d'assaut par des milliers de fidèles venus recueillir sur les tombes de ces illustres khalifes généraux qui ont rejoint leur seigneur durant cette année 2017. Sur les lieux, il est impossible de se frayer un chemin. Il faut jouer des coudes pour accéder auxdits tombeaux. 

La dame Khadija, accroupie à même le sol, les mains tendues vers le ciel, les larmes aux yeux, fait partie de ces nombreux fidèles venus se recueillir. Habillée en tenue maure (meulfeu), elle est étreinte d’émotions devant le mausolée de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum. A l’image de Khadija, d’autres fidèles ont pris d’assaut le mausolée de Al Makhtoum sis au Champ des Courses, loin des autres mausolées de ses prédécesseurs comme El Hadji Malick Sy, Serigne Babacar Sy, Serigne Mansour Sy Balkhawmi, Mame Abdou Aziz Sy Dabakh, Serigne Mansour Sy Borom Daara Ji.
 
Deux portes d’entrées sont ouvertes. Les hommes et les femmes n’empruntent pas le même chemin. Le portail franchi, un homme qui fait office de chef de protocole, donne les consignes : "Enlevez vos chaussures. S'il vous plait, ne filmez pas! Ne prenez pas de photos!». Des consignes strictement respectés.
 
Modou Faye, fidèle du marabout et membre du mouvement "Moustarchidine Wal Mosutarchidati" confie qu’il est sur les lieux depuis le matin. «Je suis là depuis ce matin. Je prie pour mon marabout et pour moi aussi», renseigne le discipline qui porte un tee-shirt à l’effigie de son défunt guide.

A quelques encablures de là, le mausolée de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, petit frère et successeur de Al Makhtoum, qu'il a rejoint auprès de son Seigneur 6 mois plus tard, ne désemplit pas. Ici, les membres du Coskas (Comité d'organisation au service de Khalifa Ababacar Sy), jeunes, hommes et femmes, tous vêtus de vert, guident les fidèles venus pour faire leur ziarra et se recueillir sur la tombe de l'ancien éminent porte-parole de la famille Sy devenu khalife. 

Dans cet espace où repose Al Amine, point de temps à perdre. Tout se fait vite du fait de l'exiguïté des lieux. Des jeunes préposés à la tâche orientent les fidèles et veillent à l'avancement de la file pour éviter tout encombrement, les fidèles qui n'avaient pas pu venir lors de ses obsèques, continuant à affluer sur les lieux.

SENEWEB
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.