Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

URGENT - Manifestations de pêcheurs à Saint-Louis : des cantines maures vandalisées, d’autres brûlées ( photos )

Lundi 29 Janvier 2018

 
La tension est vive, ce matin, à Saint-Louis. Très en colère, des pêcheurs de Guet-Ndar ont violemment protesté contre le meurtre d’un des leurs, atteint par balle à Ndiago par des garde-côtes de la Mauritanie.
 
Les manifestants ont d’abord brùlé des cantines maures établies au marché de Ndar Toute avant de se ruer vers  l’ile nord pour saccager la « boutique poste » et une autre en face de la pharmacie Kandji.

Tout le matériel trouvé sur place a été vandalisé par cette rage noire que la police tente de disperser difficilement.
 





Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Xeme le 29/01/2018 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette situation est extrêmement grave. Je ne cautionne pas la violence envers les maures établis à Saint-Louis, par contre je comprends la réaction des pêcheurs qui en ont marre de se faire tirer dessus tout le temps par les gardes côtes mauritaniens souvent sans raison valable.

2.Posté par Mr Lacnab de Blanca le 29/01/2018 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut faire des récifs artificiels à la Japonnaise en face de Saint louis cela permettrai de d aider les pêcheurs de Saint Louis c est peut être plus important que l avancée de la mer car des logements sécurisés pour un temps mais sans poissons pour pêcher cela amènera toujours des problèmes pour nos courageux pêcheurs. Mais la violence n engendré que des problèmes et ce sont les innocents qui payent.

3.Posté par CT le 29/01/2018 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers st louisiens n'oubliez pas que les boutiquiers maures ne SONT pas les gardes cotes ni le gouvernement mauritanien, alors svp que ce drame terrible qu'est l’assassinat ignoble d'un pécheur ne cherchant rien d'autre que son 'pain quotidien' n’anesthésie pas votre raison par l’émotion.
sénégalais, mauritaniens, ne permettez plus JAMAIS à vos dirigeants, politiciens et autres responsables vous manipulez.

4.Posté par Sidi Mohamed le 29/01/2018 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les autorités sénegalaises sont obligées de sécurises les citoyants mauritaniens au saint-louis

5.Posté par Mohamed Abdi le 29/01/2018 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le premier victime toujours les innocents commerçants maurs. Les sénégalais toujours à tendance de voler les biens de Mauritaniens.

6.Posté par Seybatou Gueye le 29/01/2018 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comprenons ces populations,ceci n'est qu'une réaction désespérée de leur art. L'entière responsabilité incombe à l'État du Sénégal qui doit comprendre que procéder au colmatage ne règle guère ce problème de façon durable. Il y a lieu sur le plan politico-diplomatique d'engager avec la partie mauritanienne des discussions sérieuses sur les questions de fond et sur le plan sécuritaire préventif et dissuasif installer une unité navale à Saint-Louis pour surveiller nos côtes et empêcher à nos nationaux de ne pas franchir les limites. Ça n'a que trop durer et si des mesures conséquentes ne sont pas prises le pire est hélas à craindre d'autant que d'autres enjeux sont en train de poindre.....

7.Posté par Sow le 29/01/2018 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C VRAIMENT TRISTE ET ON A TORT SUR TTE LA LIGNE.TORT CAUSE PAR NOTRE ETAT QUI DEPUIS 40 ANS NA PA CESSER DE VENDALISER NOTRE PATRIMOINE ALIEUTIC.SI ON LAVAIT BIEN SAUVEGARDER COMME LE FAIT NOS COUSINS MAURES ON EN SERAIT PA LA.TROP DE COMMENTAIRE NE REGLE PA LES CHOSES LA DEPECHE DE DELEGATION NON PLUS.DEPENSES INUTULES.

8.Posté par Mohamed Vall Ould Handeya le 29/01/2018 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mauritaniens, Sénégalais, Ne permettons pas aux forces du mal de semer, encore une fois, la discorde et la haine entre nos deux peuples. Le gouvernement mauritanien doit diligenter une enquête pour déterminer les conditions de la mort du regretté pêcheur sénégalais. Nos condoléances à la famille du défunt et à tout le peuple sénégalais et nous leur disons que les mauritaniens de chez eux regrettent autant qu'eux-mêmes cet incident malheureux. Ne leur faites donc pas porter la responsabilité d'agissements dont ils sont les premières victimes.

9.Posté par la senegalo-mauritanienne de services le 29/01/2018 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous invitons les frères et sœurs de part et d'autre du fleuve à ne pas se laisser manipuler par les ennemis de l'unité de ce même peuple à deux territoires.
les deux pays frères sont occupés par un même peuple.

1989 ne se répétera pas au dame de ceux qui veulent que cette terre brûle.

10.Posté par Bachir le 29/01/2018 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention ! Les pauvres boutiquiers mauritaniens ne sont en rien responsables des crimes de leur gouvernement, tout comme les citoyens sénégalais ne pourraient expier des fautes qu’i N’ont pas commises. Les peuples mauritaniens et sénégalais sont des peuples frères. Protégeons nos frères mauritaniens, raisonnons nos compatriotes de Guet-Ndar aveuglés par la colère. Le boroom « bitiki naar » agressé et pillé est, comme notre compatriote pêcheur, une pauvre victime. NDAR Géej dëkku TERANGA la !!!!!!! Bu kenn yee fitna, ngir Yàlla !!!!!

11.Posté par GUELOWAR le 29/01/2018 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
spectacle désolant, manifestations qui peuvent être lourdes de conséquences. il faut arrêter cette politique du tapalé et trouver des solutions durables pour nos braves pêcheurs à qui nous demandons du calme et de la retenue. Condoléances attristées à tous les saint louisiens et que nos prières accompagnent le disparu.

12.Posté par Sow le 29/01/2018 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE NE C PA POURQUOI NOS AUTORITES AVEC TS LES MOYENS KIL DISPOSE NE PARVIENNENT PA A REGLER CE PROBLEME UNE BONNE FOIS POUR TT.ON REMARQUE QUE LE SENEGAL ATTEND TJR KE SA EXPLOSE POUR KE NOS POLITICIENS ENVAILLISSENT LES MEDIAS POUR RACONTER BOBARDS.
AUTORITES SENEGALAISES PRENAIENT LA CHOSE AU SERIEUX ET DEBARASSAIENT NOUS EN.SENEGALAIS ET MAURITANIENS SONT SI PROCHES ET TELLEMENT LIES KE SEULE LA PAIX ET LENTENTE PREVALENT ENTRE EUX.

13.Posté par BOYE RAO le 29/01/2018 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Lacnab d'ici peux vous verrais des résultats incha alah parce-que cela ne fait même pas un mois que des récifs d’un nombre de 410 ont étés immergé dans l’océan par l' o n g le partenariat, le Cosmos et la mairie de Saint louis avec bien sur la participation de l' A M P. et je pense que bientôt cela portera ses fruits tout ceci pour le grand bonheur de nos parents pêcheurs, a qui je présente toute nos condoléances et leurs prient de faire preuve de patience car la violence ne règle rien évitons 89

14.Posté par Moustapha le 29/01/2018 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment triste de répondre par cette façon(la violance) contre des pauvres commerçants peu importe qu'ils soient des maures ou autres! La justice doit être rendu! tirer sur une personne vivante est regrettable sauf s'il faisait réellement l'object d'une menace extérieure! Mais il faut reconnaître que franchir les côtes mauritaniennes est inacceptable et le pire peux arriver, le Sénégal n'aura pas d'excuse! S'en prendre à des pauvres commerçants mauritaniens n'est que de verser de l'huile sur le feu! Merci.

15.Posté par Sid le 29/01/2018 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le droit du Mauritanien à s'installer et commercer au Sénégal , le droit pour les troupeaux maures et peuls de pâturer des deux côtés de la frontière , le droit des pêcheurs saint louis unes de pêcher au délà de la frontière maritime du senegal sont des droits pré-coloniaux acquis c.-à-d. Qui ont ont précédé depuis des centaines d'années la création des états senegalais et Mauritaniens et qui ont précédé même la colonisation Française qui à façonné nos frontiéres . Je plaide pour la notion de " droits pré coloniaux acquis " qui est une notion rélotionnaure pour notre diplomatie et la seule à même de pacifier d'érable ment notre région.

16.Posté par Ahmed Salem BA Ould Camara N'diaye OULD BILAL le 29/01/2018 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Armée mauritanienne n'a fait que son devoir (proteger les frontières) malgré que le resultat est très grave, que le Misericordieu accueille notre frère dans son sait paradis, la Mauritanie et le Sénégal doivent garantir la securité des citoyens et residents. Un gouverment qui ne peut pas limiter le desordre d'une manifestation non autorisée dit franchement que son pays n'est pas stable et peut devenir à tout moment un nouveau foyer de tension en Afrique et appele les terroristes à venir exploiter la situation.
les Sénégalais resident en Mauritanie sont dix fois plus que les Mauritaniens resident au Sénégal, c'est un seul peuple, chacun de nous à besoin de l'autre.
Le Gouvernement mauritanien représente son peuple et le defend qu'il soit sur le territoire national ou àl'etranger

17.Posté par Barah Kak le 30/01/2018 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement mauritanien doit arreter de tirer et de tuer nos hommes nous sénégalais. Il ne faut pas qu'ils abusent trop de notre patience à pardonner et de notre humble téranga à accepter ici dans notre cher territoire leurs citoyens. On ne peut plus et on n'acceptera plus qu'un mauritanien verse le sang d'un sénégalais et tuer on n'en parle méme pas. Mais de quelsgenres de peuples les sois disants republique islamique nous compare. C'est finiiiiiiiiiii, Stope nous voulons et préférons la guerre s'il le faut meme la défaite à notre déshonneur. Peuple sénégalais on se laisse faire mais pas quant c trop donc plus de morale.

18.Posté par Ahmedou Vall le 30/01/2018 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Barah
je reclame tuer les gents civils n'importe de quelle natinalite.
mais il ne faut pas oublier que le nombre de cytoyens sénégalais sont 10 fois le nombre de mauritaniens en Sénégal .
n'oublier pas les évenements de 1989 .
Dieu nous demandons de ne pas repeter ces évenements .
dieu nous protège de la hont.
nous somme voisins.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.