Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un professeur de l'Ugb demande un plan Marshall pour la Côte-D’ivoire

Lundi 6 Juin 2011

Un plan Marshall. C'est ce qu'il faut à la Côte-D’ivoire, a estimé le professeur d'économie Felwine Sarr.


Un professeur de l'Ugb demande un plan Marshall pour la Côte-D’ivoire
Un plan Marshall. C'est ce qu'il faut à la Côte-D’ivoire, a estimé le professeur d'économie Felwine Sarr. il intervenanit samedi à l'occasion d'une journée organisée par la section sciences politiques de l’Université Gaston Berger sur le thème des crises de succession sur le continent africain. Une occasion pour les universitaires de passer en revue les problèmes rencontrés souvent en Afrique avec des pouvoirs qui s’éternisent et des chefs d’Etat animés d’un désir d’installer leur descendance à leur place pour les succéder.
La diplomatie africaine à l’aune des crises ivoirienne, tunisienne, égyptienne et libyenne a été aussi évoquée. Ainsi pour le professeur Ibrahima Sylla, ‘’ces crises ont été une occasion de révéler la diplomatie africaine sous d’autres facettes’’. La radicalité dont ont fait montre ces pays est illustrative de la nouvelle posture adoptée à travers les institutions comme l’Uemoa ou la Cdeao. Les pays africains ont pu solliciter et obtenir l’intervention des institutions onusiennes. Ce qui montre que la diplomatie n’est pas morte en Afrique mais est bien vivante.
Le professeur Felwine Sarr a quant à lui demandé un plan Marshall pour la reconstruction de ce pays dévasté par cette crise aux relents de guerre civile. Cette guerre a fait perdre à la Côte-D’ivoire l’essentiel de ses infrastructures qu’il faudra reprendre. Les institutions financières internationales ainsi que les pays développés doivent se pencher sur son sort et lui administrer une bonne dose de milliards pour une reprise de l’activité économique.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.