Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Unité mixte Sénégal-Mauritanie pour la gestion fiscale du GTA : déjà 60 milliards de francs CFA à partager

Lundi 27 Novembre 2023

Abdoulaye Diagne, Directeur général (DG) des Impôts et Domaines (DGID) du Sénégal, a participé, le week-end à Saly-Portudal, à une rencontre de réflexion et de partage organisée par l’Amicale des inspecteurs des impôts et domaines (AIIDS). «La gestion fiscale du projet Grande Tortue /Ahmeyim : bilan de quatre années de fonctionnement de l’unité mixte» est le thème de ce conclave.

Le projet GTA est, selon lui, l’unité mixte, l’accord passé entre le Sénégal et la Mauritanie pour la gestion commune des ressources pétrolières et gazières. Sur ce, il a rappelé l’intérêt pour l’AIIDS, qui est de se polariser sur la fiscalité, objet d’un long exercice depuis quelque temps.

La démarche s’est soldée par l’établissement de textes, la création d’une unité mixte dirigée par l’Inspecteur des impôts et domaines Cheikh Ahmadou Bamba Siby, venu de la Mauritanie, pour participer à la rencontre de Saly-Portudal sur les enjeux contenus et les perspectives de celle-ci.

Le directeur des Impôts et Domaines s’est appesanti, en outre, sur cette dernière : «L’objectif de l’unité mixte est d’assurer la gestion commune des ressources issues de l’exploitation du gaz et du pétrole. Et, pour notre part, c’est la partie fiscale qui nous concerne.

Les équipes que nous avons, ce sont des équipes mixtes, avec des collègues sénégalais et des collègues mauritaniens. Les recettes tirées de l’administration de ces ressources font l’objet d’un partage qui est bien défini. Toutes ces questions sont suivies au quotidien, avec l’unité mixte et la Direction des Grandes entreprises rattachée à la Direction des Impôts et Domaines».

Cheikh Bamba Siby, expert en impôts et domaines, directeur de l’unité mixte fiscale et douanière, a rappelé que l’unité mixte a la mission d’assurer la fonction fiscale et douanière du projet gazier GTA, le bras fiscal et douanier du Sénégal et de la Mauritanie.

En quatre ans, il soutient que c’est une cagnotte de 60 milliards de francs CFA à partager aux deux Etats.