Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

VIH/SIDA : Journées de sensibilisation et de dépistage au profit du personnel de la CASL et des populations riveraines (vidéo)

Jeudi 19 Juillet 2018

Au terme de la première journée organisée à la ferme de l’entreprise, plus de 200 personnes venant des villages de Diadiam 3, Rone, Ndigue, Maraye, Rawète, Polo, Massara Gabou et Abou Hassane ont été dépistées. Un programme similaire sera déroulé à la rizerie, ce jeudi. Pour le second volet, la Compagnie Agricole de Saint-Louis (CASL) table sur 300 bénéficiaires à Raïnabé et les autres hameaux voisins pour atteindre, au total, 500 personnes.


C’est tout le personnel des deux sites de l’entreprise et des populations des villages riverains qui ont été enrôlés dans cette opération médicale. Une première pour cette entreprise spécialisée dans la riziculture irriguée et la transformation.

Cette activité mise en œuvre en collaboration avec le district sanitaire de Richard-Toll rentre dans le cadre de son plan de gestion environnemental et social. Des animations interactives sur les mesures de prévention contre les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) ont été faites par l’infirmier d’État Aboubacar KANE, en service à la ville sucrière. 

La grande affluence des populations suscitée par les sensibilisations montre l’ampleur du besoin d’information. En a croire M. KANE qui exprime sa satisfaction devant le niveau d’implication des bénéficiaires, des actions de suivi doivent être planifiées pour renforcer les connaissances acquises. 

Les représentants des villages ont magnifié la « démarche d’ouverture et de partage » entreprise par le producteur céréalier, leader en l’Afrique de l’Ouest, en l’invitant à densifier davantage son appui à l’accès aux soins au profit des populations. 

« Nous vivons dans une zone enclavée et nos structures sanitaires ne sont plus fonctionnelles. Aujourd’hui, si la Compagnie agricole nous donne l’opportunité de pouvoir nous dépister gratuitement, nous ne pouvons que pousser un grand ouf de soulagement », confie Hamoud FALL, conseiller municipal à la Commune de Diama. 

« Nous savons que l’entreprise est sensible au sort de ses riverains. Avec notre partenariat avec la CASL et Médecins du Fleuve, nous espérons construire un poste de santé dans la sous-zone de Mbawar », indique Ahmad DIOUF, le président du comité de santé du village de Diadiam3.

Pour Cheikh SENGHOR, l’infirmier de la CASL, ces journées de sensibilisation et de dépistage répondent principalement à deux objectifs. En plus de maintenir les travailleurs en bonne santé, elles visent à raffermir les « liens de partenariat » et « d’union » noués avec les populations.

M.SENE évoque par ailleurs la nécessité d’organiser des campagnes d’informations sur la prévention des maladies hydriques et des hépatites qui, dit-il, sont récurrentes dans ces localités. « Nous nous sommes inscrits dans la dynamique du Programme national de lutte contre le VIH/SIDA », a-t-il ajouté, en précisant que l’initiative médicale est une contribution de la CASL à la politique dégagée par le ministère de la Santé et de l’action sociale.

>>> Suivez, en vidéo, les impressions des parties prenantes ...

NDARINFO.COM

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.