Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

hausse du prix du riz: Le parfumé passe de 16000 à 17000 francs Cfa

Mercredi 18 Janvier 2012

Le prix du riz parfumé a connu une hausse, depuis quelques jours. Le sac de 50 kilogrammes est passé de 16 000 francs à 17 000 francs. Une situation difficile pour les ménages et les restauratrices qui ne savent plus où donner de la tête.


hausse du prix du riz: Le parfumé passe de 16000 à 17000 francs Cfa
Le panier de la ménagère va encore subir un profond bouleversement. En plus de la cherté de la vie qui hante le sommeil des pères et des mères de familles, vient s’ajouter un autre problème. En effet, le riz parfumé a subi, ces derniers jours, une hausse vertigineuse.

Au lieu de 16 000 francs, le sac de 5O kilogrammes est vendu désormais entre 17 000 et 17 500 francs Cfa. Au marché Castors, cette hausse est déjà appliquée et les commerçants fixent le prix en fonction de la qualité du riz. Le riz parfumé ‘’simple’’ est vendu, à l’heure actuelle, à 17000 francs Cfa, tandis que le riz parfumé ‘’prestige’’ se vend à 17 500 francs. Trouvé dans son magasin en train de faire des calculs, Mbacké Lo, commerçant souligne: «effectivement le prix du riz parfumé a subi une hausse. Au lieu de 16 000 francs, le sac de 50 kilo est vendu désormais entre 17 000 et 17 500 francs, selon les qualités». Notre interlocuteur de poursuivre : «le riz parfumé simple je le vends à 17 000 et le riz prestige que j’ai acheté à 17 250 francs, je le vends à 17500». Mbacké Lo fait savoir que, «le kilo qui coûtait 350 francs est vendu, aujourd’hui, à 400 francs. Les clients étaient au début réticents, mais ils n’ont pas le choix, ils sont obligés d’acheter». Dans le même registre, Mamadou Lamine Gaye, un autre commerçant, rencontré sur les lieux, de renchérir: «Le prix du riz parfumé a augmenté depuis presque un mois. Il est passé
de 16000 à 17000 francs, il y a même des commerçants qui vendent le sac à 17500 francs». Aussi indique-t-il : «Maintenant je vends le kilo à 400f contre 350 francs». Reconnaissant que «c’est très dur pour les clients», il dégage leur responsabilité, «ce n’est pas de notre faute». Il ajoute même : «je ne sais pas que c’est dû à quoi cette hausse, mais ce sont les grossistes qui l’ont augmenté. Et ce qui fait que le kilo

a augmenté». Contrairement à ses collègues, Fallou Diouf lui n’est pas au courant de cette hausse sur le prix du riz parfumé. «J’ai entendu ce matin à la radio que le prix du sac de riz parfumé a augmenté. Mais en tout cas, moi je ne suis au courant de rien, je n’ai pas de nouveau arrivage, je vends le riz que j’ai comme d’habitude à 16 000 francs et le kilo à 350 francs. Je n’ai rien augmenté».

Marianne NDIAYE


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.