Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

ASSAINISSEMENT : des puanteurs infectes s'attaquent à l’ile de Sud de Saint-Louis.

Vendredi 21 Août 2015

Le message lancé, récemment, par l’imam de la mosquée Serigne Madior CISSE, implantée à l’ile Sud, semble ne pas atterrir encore dans l’oreille d’autorités attentives ou désireuses de mettre fin aux supplices que vivent injustement les populations.

L’imam Mouhammedou Abdoulaye  CISSE avait demandé au maire d’intervenir pour mettre fin à l’insalubrité ambiante qui régnait dans cette partie de l’ile, indiquant que l’odeur puante des rivages du fleuve entrait jusque dans les maisons.

Aujourd’hui, le dégout est le sentiment que l’on ressent en se promenant sur les berges de cette ile pourtant classée patrimoine mondial par l’UNESCO. Une odeur d’une tenace sans bornes, nauséabonde et infecte s’y est installée devant des hôtels, galerie d’arts et autres commerces stratégiques.


 


ASSAINISSEMENT : des puanteurs infectes s'attaquent à l’ile de Sud de Saint-Louis.
NDARINFO.COM


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Insa le 21/08/2015 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Li rafetou sadakkabi way duekka si duekkabi de defar dekka be ka guene

2.Posté par Insa le 21/08/2015 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rafetul way dekka se dekkabi defar dekkabe ka gune

3.Posté par Bouba Diop le 23/08/2015 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La racine du problème ce sont les rejets d'ordures au fleuve. Tant que ces incivilités se produiront, nous serons aux prises avec ces mêmes difficultés d'ordures nauséabondes. Malheureusement, il faut bien dire que les autorités municipales sont dépassées, elles n'arrivent pas à faire face à ce défi de la salubrité. Que faire alors? Multiplier par trois les bennes dans les quartiers, les enlèvements réguliers des ordures plusieurs fois par jour et une surveillance de chaque instant des mauvais comportements avec mise à l'amende des contrevenants...Cela réclame beaucoup plus de moyens et la volonté réelle des citoyens de rendre leur ville propre!

4.Posté par Omzo le 24/08/2015 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Loin de moi toute idée de passer par pertes et profit les manquements et défaillances des services de nettoiement de la commune, mais force est de reconnaître que le problème comme l'a dit l'un des intervenants, c'est l'insupportable incivisme et le manque d'hygiène des populations. Même à l'échelle d'une maison, quelque soient les efforts consentis dans la nettoyage, si chaque membre de la famille jette reste de nourriture, miettes de pain, tasses de café déjà utilisées et pelures de fruits n'importe où, cette maison ne sera jamais propre. Maintenant imaginez ces mêmes pratiques à l'échelle d'une ville, victime d'une terrible erreur de casting dans le choix de son équipe municipale....

5.Posté par moussa ndiaye le 26/08/2015 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi l'Imam ne prêcherait -il pas sur l'insupportable incivisme et le manque d’hygiène de la population surtout de l'île qui dispose d' un camion ou une benne tous les jours pour le ramassage de porte à porte.
Par cette même occasion que l’imam sache que sa poubelle est déversée chaque jour sur les berges.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.