Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Andrew Inglis, Pdg de Kosmos energy : « Dans 4 ans, le Sénégal va exporter du gaz »

Vendredi 26 Août 2016

Reçu en audience, hier, au Palais de la République, par le chef de l’Etat, Macky Sall, Andrew Inglis, président directeur général de Kosmos energy, a déclaré que notre pays sera exportateur de gaz dans quatre ans. Le Pdg de Kosmos energy, Andrew Inglis, a également annoncé la création de plusieurs emplois, la hausse de la croissance économique et l'approvisionnement correct du marché local avec une production optimale de gaz.


C’est en mai 2015 que les responsables de la société pétrolière américaine Kosmos ont informé le chef de l’Etat de leur découverte dans les eaux sénégalaises. Ce puits pétrolier découvert entre Kayar et Saint-Louis, à la frontière mauritanienne, serait le plus « important gisement » jamais réalisé sur les côtes sénégalaises. Pour les pétroliers américains, les estimations les plus fiables indiquent que cette poche serait même la plus importante en Afrique de l’Ouest en comparaison aux réserves du Nigéria, principal pays producteur dans la région.


Après cette découverte, Kosmos Energy a réalisé une autre trouvaille à l’Ouest du pays en mai dernier. Cette fois-ci, ce sont des gisements de gaz naturel d’un volume évalué à 140 milliards de mètres cubes. Ces découvertes ont été faites par les sociétés Kosmos Energy, Timis Corporation et la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen).  Selon le Pdg de Kosmos, Andrew Inglis, le Sénégal pourrait être un pays exportateur de gaz d’ici quatre ans. L’exploitation de ces différents gisements devrait se traduire par « la création de plusieurs emplois », a indiqué le Pdg de Kosmos Energy, sans plus de détails, au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall.  


Ces découvertes viennent ainsi changer les perspectives pour le Sénégal qui s’est engagé dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse). Toujours, selon le Pdg de Kosmos, la nouvelle situation devrait également se traduire par « la hausse de la croissance économique et l’approvisionnement correct du marché local avec une production optimale de gaz ». De quoi rassurer les Sénégalais sur les belles opportunités avec ces gisements de pétrole et de gaz.

LE SoleiI


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.