Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Arrestation de Gas El Salvador : Aaar Linu Bokk/Saint-Louis en sit-in, ce 12 mai

Mardi 10 Mai 2022

" Cette dernière semaine a été marquée à Saint-Louis par l'affaire opposant Gas-el Salvador et le ministre maire Mansour Faye devant Mme le procureur de la République de Saint-Louis. Après que la chaîne BBC ait présenté la fille du puissant ministre maire comme une jeune sénégalaise entrepreneure. Des sénégalais, dont Gas nous ont permis de découvrir que celle qui est présentée comme une modèle n'en est pas une puisque son seul mérite est d'être la fille du beau frère du président, Mansour Faye. Sans cela, elle ne se permettrait jamais de gérer une telle fortune qui lui permet d'avoir une ferme et surtout d'acheter des maisons à des centaines de millions de nos francs, alors qu'elle n'a paradoxalement jamais travaillé après ses études aux USA", indique la plateforme dans un communiqué.

" Au demeurant, avec le tollé  que cette affaire a suscité tant au niveau national qu'international suite à la mise en garde à vue du sieur Gas, le ministre maire  a retiré un des chefs d'accusation qu'est la diffamation. En effet, l'accusé n'a pas eu de difficultés pour brandir les preuves de ses allégations qui sont connues de tous. C'est connu de tous les sénégalais adeptes de la bonne gouvernance et épris de justice: la fille n'est qu'une prête-nom", note le collectifs d'activistes.

" Il ne restait plus qu'à raser les murs face à  cette déconvenue médiatique. En lieu et place, le ministre pour se soustraire à la clameur publique vient de poser un autre acte qui l'honore guère. Ne voulant plus que le procès ne se tienne ou pour des raisons qui lui sont propres, se permet d'instrumentaliser la famille de Gas el Salvador en leur envoyant des émissaires. Mais pour refaire une image déjà écornée, il en faut plus. Il a usé de stratagèmes pour faire venir sa famille chez lui et prendre des photos pour nous faire croire que celle-ci est venue présenter des excuses", précisent-ils.

La plateforme informe l'opinion nationale et internationale que " tout ceci n'est que de la manipulation et que Gas et sa famille n'ont été demandeurs de rien. Dos au mur suite à la pression des saint-louisiens et des sénégalais en général,  il a voulu chercher un échappatoire et s'est servi de la souffrance des parents de l'activiste informateur. Celui qui a dit tout haut ce qu'un bon nombre de sénégalais murmurait tout bas".

Elle fait part par ailleurs de l'organisation d'un sit-in du 12 mai pour que " justice soit rétablie pour Gas El Salvador".