Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Capitaine TOURE solidaire à Kilifeu :"Faut-il oublier tous les combats menés par ce monsieur pour une seule erreur commise ?"

Jeudi 16 Septembre 2021

De 2012 à aujourd'hui, Mbessane Landing Seck, dit Kilifeu a participé à tous les combats pour "promouvoir les droits et les libertés dans notre pays''.  Tel est l'avis de Seydina Oumar Touré.

Il se demande s'il faut oublier tous les combats menés par ce monsieur pour une seule erreur commise ?

Répondant à sa propre question, il dit : "Je pense que non. Vous pouvez constater la lâcheté de la méthode utilisée qui démontre un objectif visant uniquement à discréditer un homme qui dérange par ses positions tranchées. Si nous laissons tomber ce monsieur, nous encourageons ces méthodes qui remettent en cause la sincérité des relations humaines. A ce rythme, nous y passerons tous un à un". 

Selon lui, l’imperfection étant dans la nature humaine, "Même notre Créateur prévoit le bien et le mal puisque dans la sourate 99 versets 7 et 8, « Quiconque fait un bien fut-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fut-ce du poids d’un atome, le verra ». Je comprends à travers ces versets que le bien existe au même titre que le mal et dans le jugement d’autrui, il est important de prendre en compte les deux aspects puisque Dieu lui-même le fait". 

Pour l'intérêt général, "Combien de fois il a été gardé à vue, combien de fois il est parti en prison? ", se demande l'ancien capitaine de la Gendarmerie. 

Il indique : "Autre chose très marquant que me renseigne cette histoire de Kilifeu, c’est qu’il est dans le besoin comme tout Sénégalais, mais il résiste à la tentation en préservant ses principes, au prix de sombrer dans l’illégalité alors qu’il aurait pu obtenir de l’argent facilement s’il le voulait. Cet acte justifie aussi que l’homme ne tire aucun avantage des combats sociaux qu’il mène, il en souffre au contraire et pourtant il continue de combattre et je suis sûr qu’il n’arrêtera pas à sa sortie de prison. Je ne veux pas justifier les agissements de monsieur Kilifeu mais prenons une balance pour peser ses qualités et ses défauts. 

Pour mon avis, le bien l’emporte sur le mal".