Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cheikh Bamba Diéye après la cérémonie officielle du Magal de Touba: « la tolérance ne veut pas dire pardonner à tous ceux qui ont fauté ou volé l'argent du contribuable »

Mardi 24 Décembre 2013

Cheikh Bamba Diéye après la cérémonie officielle du Magal de Touba:  « la tolérance ne veut pas dire pardonner à tous ceux qui ont fauté ou volé l'argent du contribuable »
Le maire de Saint-Louis a réagi aussi, selon l'As, au discours de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké lors de la cérémonie officielle du Grand Magal de Touba en notant que le discours du Khalife coïncide avec la situation difficile dans laquelle se trouve le Sénégal en termes de valeurs morales.

Il a ajouté que « nous avons un Président qui nous dicte une conduite sur la gestion des derniers publics. Toutefois, même s'il est normal et bien de pardonner, il est bon de préciser que la vérité et la tolérance restent deux facteurs essentiels dans la gestion d'un pays. ».

« La tolérance ne veut pas dire laisser tous ceux qui ont fauté ou volé l'argent du contribuable s'en sortir libres comme l'air. La tolérance et le pardon doivent se faire, dans la vérité aussi », a dit le maire.