Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Coopération Chine - Sénégal: 200 milliards de francs CFA pour réhabiliter les aéroports de Kaolack et Saint-Louis.

Samedi 30 Novembre 2013

Le gouvernement du Sénégal a négocié avec la coopération chinoise un projet d’un montant de 200 milliards de francs CFA en vue mettre à niveau plusieurs aéroports du pays, dont Kaolack, Saint-Louis, Cap-Skiring, Ziguinchor et Tambacounda, a indiqué à l'APS Jean Baptiste Diop, chef du département exploitation de l’Agence des aéroports du Sénégal (ADS).

Ce projet doit aider à la rénovation de certaines installations, en attendant la mise en œuvre de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), ajouté M. Diop.

‘’Le touriste qui débarque au Sénégal passe d’abord par l’aéroport avant de rejoindre les infrastructures hôtelières. Donc, il est important qu’au niveau de ces aéroports-là, les infrastructures de base soient fonctionnelles. Et c’est à cela que nous nous attelons tous les jours pour assurer à nos visiteurs, les touristes, les conditions d’un accueil de qualité, notamment au niveau de l’Aéroport Léopold Sedar Senghor de Dakar-Yoff’’, a dit M. Diop.

‘’En attendant la finition des travaux de l’AIBD, l’Aéroport de Dakar assure une certaine transition. Et nous avons comme objectif de consolider notre place de leader en Afrique de l’Ouest dans le domaine aéroportuaire. Nous avons un objectif de diversification des infrastructures aéroportuaires au Sénégal’’, a-t-il souligné.

Selon lui, des investissements majeurs ne peuvent être réalisés à Dakar, en raison du projet de l’AIBD.

Toutefois, il a annoncé que des projets sont en cours de réalisation : agrandissement et aménagement de la salle de débarquement de l’aéroport de Dakar, notamment.

Selon lui, ‘’depuis l’installation du visa biométrique, les touristes passent un peu plus de temps dans les salles d’attente avant de sortir vaquer à leurs occupations’’. ‘’Donc, notre objectif aujourd’hui, à travers la réalisation de ce projet-là, c’est d’offrir à ces touristes de meilleures conditions d’attente au niveau de ces salles-là’’, a expliqué Jean Baptiste Diop.

‘’La crise au niveau mondial a affecté tous les secteurs d’activités, notamment celui des aéroports du Sénégal où il y a moins de voyageurs maintenant, et ce, depuis 2011. Mais depuis cette année, la tendance est en train de revenir à la normale. Ce qui nous a poussés à revoir tous les projets au niveau des aéroports’’, a fait remarquer le chef du département exploitation de l’Agence des aéroports du Sénégal.

APS